•  

     Et puis...Cest aussi ça le printemps

     

    Et puis...Cest aussi ça le printemps

     

    L'herbe n'est pas tondue mais ça va venir. Si, si !

     

               Et puis...Cest aussi ça le printemps     Et puis...Cest aussi ça le printemps

     

    Akebias. L'un est blanc, l'autre pourpre mais est-ce bien grave ?

     

    Et puis...Cest aussi ça le printemps

    Le bassin sort doucement de sa torpeur hivernale. L'eau n'est pas encore bien chaude.

     

    Et puis...Cest aussi ça le printemps

    Le ciel hésite encore même si le réchauffement général parait inéluctable. 

     

    Et puis...Cest aussi ça le printemps

    J'ai rêvé que chaque fleur se transformait en cerise. Faut voir...

     

    Et puis...Cest aussi ça le printemps

    Même l'ombre s'allume. 

     

    Et puis...Cest aussi ça le printemps

    Malus Evereste Perpetu

     

    Et puis...Cest aussi ça le printemps

                                     Sur une petite butte vue d'avion. Carex, lavandes euphorbes, sauges, phormium, spirée, libertia et sanguisorbe.                              C'est bon, je crois que tout y est. Ah non, le truc rougeâtre au milieu s'appelle Uncinia Everflame. Ca ne s'invente pas.

     

    Eh bien, je pense qu'il est temps pour moi de rendre l'antenne. De toute façon, je ne savais pas quoi en faire. Et puis, c'est vaguement incongru de devoir s'encombrer de ce truc dans les situations courantes de la vie. Alors, c'est mieux comme ça. 

     

    PORTEZ-VOUS BIEN !

     

     

     

     

     

     

     

    Ben oui, je sais, c'est pas tondu. C'est beau quand même, non ? 


    10 commentaires
  •  

    Giboulées

    C'est de saison. Alors, pour le titre, pas eu besoin de trop cogiter.

     

    Giboulées

    Giboulées

    Quel rapport avec les giboulées ? Aucun. Un jardin, j'avais oublié de le mentionner, c'est aussi un environnement sonore. Alors, comme beaucoup, nous avons les oiseaux des bois alentour mais en plus, notre voisin met gratuitement à notre disposition ses ânes et ses poules. La campagne pour de vrai. On aime beaucoup et sans ironie aucune.

     

    Giboulées

    Giboulées

    Ne manquent plus que les fleurs de l'aubépine pour répondre à celles du Camellia Nuccio Gem.

     

    Giboulées

    Aeonium Arboreum Schwarzkopf

     

    Giboulées

    Un massif à reprendre. Brainstorming in progress.

     

            Giboulées  Giboulées

     Giboulées = eau.           On en avait déjà pas mal ! Mais, tant pis, envoyez. On se débrouillera.

     

    Giboulées

    Arbre de Noel. Quelqu'un pour lui expliquer parce que moi, là, ...  

     

    Giboulées

    Les  2 tulipes du jardin. No comment.

     

    Giboulées  

    Loropetalum, Libertia et Hémérocalles

     

    Giboulées

    Jardin au repos

     

                Giboulées  Giboulées

     Dans la haie, l'aubépine est venue s'installer toute seule comme une grande.

     

    Giboulées

    Ca y est, l'azalée je l'ai.   ( cf. article précédent )

     

    Giboulées

                                                                      Sérieusement, les giboulées, elles sont où ?                                                                    C'est une excellente question... Voulez-vous que nous en parlions ?

     

     

    Giboulées

     

     

     

     

     

     


    8 commentaires
  • Jour de première

     

    Jour de première

    Nous nous étions quittés sur ça. Mais la neige, c'est pas trop notre truc. 

     

    Jour de première

     Alors on a refait dans le classique où seuls les Phormiums ont compris qu'un peu de lumière c'est pas mal quand même, en hiver.

     

    Jour de première

     Pas moyen de décoller de ce type de camaïeu pendant quelques jours. 

     

    Jour de première

     Et puis quand même, à force d'insister, on a obtenu ça. Et ça, ça va mieux ! On peut enfin tomber les pulls.

     

    Jour de première

    Même à contre jour, on prend.  

     

    Jour de première

     Magnolia Loebneri Léonard Messel

     

    Jour de première

     Là, je sèche sur la marque. Une importation de l'UE ?

     

    Jour de première

    Ce qui y'a c'est que ça sent bon. 

     

    Jour de première

     Toujours pas trouvé comment rendre justice à la floraison de cette azalée. Alors voilà, elle est rose. 

     

    Jour de première

    Le sous-bois est fleuri. C'est réjouissant. 

     

    Jour de première

    Prunus incisa Kojo-No-Mai 

     

    C'était 

    JOUR DE PREMIERE

    et c'est fini.

     

    BELLE SEMAINE A TOUTES ET A TOUS

     

     

     


    6 commentaires
  •  

    Nous l'avons eue ! Gloria !

    Oui, oui, d'accord. On se calme. On respire à fond. Bon, en fait, ce vous avez eu, c'est quoi exactement ?

    C'est ça !

     

    Nous aussi !

    Ah oui, carrément ! Ça fait rêver évidemment... J'entends les railleries comme quoi... le Sud et ses trois flocons, c'est pipi de chat. Oui c'est vrai mais 3 à 6 cm sur les Landes et c'est direct la vigilance orange. Tout à fait. Les conducteurs s'affolent, les 20-30 km/h deviennent la norme et une montée à 4%, la quête du Graal. Les trajets longs ( + de 20 km ) nécessitent une préparation digne de l'ascension des                       Grandes Jorasses et je mets une heure pour faire quinze kilomètres quasiment sur le plat avec la fin du trajet à pied.                 Ben oui, y'a une côte et la marée chaussée m'enjoint de faire demi-tour... Faut vouloir aller travailler.

     Le plan grand froid ! Si,si et c'est même une lamentable contrepèterie. Nos décideurs auraient-ils choisi cette dénomination à dessein ? Who knows ?

     

                                        Nous aussi !         Nous aussi !

             Les pins, ça va mais les palmiers, c'est pas vraiment raccord et puis, une maison blanche... pour le contraste, je sais pas trop.  

     

    Nous aussi !

    Un gars a planté tous ces bâtons dans la nuit. A la frontale sans doute. C'est pas toujours très droit mais on apprécie l'effort. 

     

    Nous aussi !

     

    Nous aussi !

     

          Nous aussi !        Nous aussi !

     L'avantage avec la mousse est double. Un, ça retient bien les flocons et ils peuvent monter à l"assaut du tronc sans forcer et deuzio, le contraste de la neige avec le vert tendre des mousses et le gris bleu des lichens et autres lierres n'est pas désagréable à l’œil. 

     

    Nous aussi !

    Couleur camouflage pour la glace. Y'a mieux dans le genre.  

     

    Nous aussi !

    Ah ben non, tiens. J'aurais pourtant juré avoir vu des graines en dessous aussi.  Bon ben, tant pis.

     

    Nous aussi !

    Nous aussi !

    Nous aussi !

    Un peu de couleurs quand même.  Bon, faut dire que ça fond vite aussi.

     

    Nous aussi !

     On voit bien l'écorce des platanes, non ?

     

    Nous aussi !

     

    Nous aussi !

    Comme quoi, un hortensia fané peut encore avoir son utilité en fin d'hiver.  

    Bon, tout ça n'aura duré qu'une grosse matinée et demain, il est prévu 17°C... 

     

    DU COUP, LE TEE SHIRT, DES LE MATIN OU SEULEMENT L'APRES-MIDI ?

     

     

     

     


    6 commentaires
  •  

     MAIS... ce serait un peu dommage de ne pas sortir du jardin de temps à autre.

    Les fleurs, c'est bien mais...

    Brume, joueur d'accordéon et l'inévitable couple de Japonais. Un Paris de carte postale mais pourquoi pas ?  

     

    Les fleurs, c'est bien mais...

    Au Luxembourg, les guirlandes (de lierre), c'est toute l'année. Pour ceux qui auraient passé Noël dans le Sahara ou au Pôle Nord.  

    Les fleurs, c'est bien mais...

                                                        Les fondus de la marine à voile ou comment rêver d'océans à moindre frais.                                         J'avais aussi la version: "Maman, les p'tits bateaux qui vont sur l'eau..." mais, du coup, que faire de ces papys analysant avec le plus grand sérieux les mérites comparés de leurs bêtes de course toilées.  

     

    Les fleurs, c'est bien mais...

    Pour les inconditionnels du topiaire. J'aimerais bien voir les gros biceps des élagueurs. Ben oui, pour tenir l'équerre géante, faut bien ça...

     

    Les fleurs, c'est bien mais...

     Après le célèbre " Sous les pavés, la plage" , Paris impose le " Sous le crépi, la garrigue". Oui, seulement si c'est un olivier, je vous l'accorde. 

    Les fleurs, c'est bien mais...

    Fluctuat nec mergitur 

    Les fleurs, c'est bien mais...

    Bain de pieds 

     

    Les fleurs, c'est bien mais...

    Les fleurs, c'est bien mais...

    Afin de contrôler la vitesse de la décrue, des agents de la ville de Paris se mettent à l'eau pour enregistrer, tous les quarts d'heure, les variations du niveau des eaux. Verdict: Haut des bottes. ( Échasses, conseillé. Palmes, toléré. Talons hauts, prématuré. Escarpins, déraisonnable. ) 

    Les fleurs, c'est bien mais...

                                                                                                 Et quand il pleut, on fait quoi ?                                                                                                                                                           - César.                                                                                                                                                                                           - Jules ?                                                                                                        - Non, l'autre.  

     

    Les fleurs, c'est bien mais...

    Les fleurs, c'est bien mais...

    Ça fait des années que ce gars porte son aile géante sans rechigner. Chapeau bas ! 

     

    Les fleurs, c'est bien mais...

    Une variante du tour de magie avec les boîtes décalées. Le corps de la dame est celui qui est situé complètement sur la droite. Drôlement souple, non ?  

     

    Les fleurs, c'est bien mais...

     Le gars assis vient d'installer tout ça tout seul. Alors, forcément, il est un peu HS . 

     

    Les fleurs, c'est bien mais...

    L'idée de départ, c'était un lustre style Murano mais rien n'a marché comme prévu. Ce sont des choses qui arrivent.

     

    Les fleurs, c'est bien mais...

    La voiture était bien en place sur le pas de tir et puis... il a fallu enlever la rampe de lancement et c'est là que tout s'est gâté. On a bien essayé de la remettre en position mais, forcément, elle avait moins fière allure. Forcément.

     

    Les fleurs, c'est bien mais...

    Une nouveauté au rayon bricolage. Jim Dine 

    Les fleurs, c'est bien mais...

     Prière de se déchausser et d'ôter son costume avant d'entrer dans le tableau. Les embauchoirs sont fournis ainsi que les cintres. J. Dine

     

    Les fleurs, c'est bien mais...

    Au retour, il pleut. On fait avec. 

     

    BON WEEK END ! 

     

     

     

     

     

     


    8 commentaires
  • En fleurs

    La quête du weekend. Pas celle du Graal certes ni le parcours du combattant mais un petit challenge tout de même. Ah bon ? Ben oui,... pour enfiler les bottes et ne pas rester vautré sur le canapé. Enfin, non... Chercher les fleurs présentes au jardin à cette époque de l'année. Rien de bien extraordinaire, je vous préviens tout de suite, mais le plaisir au moins de pouvoir sortir sans rentrer lessivé comme... Ben, je  sais pas,moi. Lessivé tout court, c'est bien, non ? 

    Le plaisir aussi de relever un peu partout les accidents de bourdons victimes de collisions frontales avec des étamines non signalées. Pathétique et poignant mais, en même temps, un bourdon c'est pas vraiment le roi des futés. Alors, on fait quoi? Eh ben, on n'a                       qu'à dire que ce gros balourd devrait faire un peu plus attention. Ou alors, ou alors...on baisse la limitation de vitesse de vol à...voyons, je sais pas, moi,... 80 ? 

     

                        En fleurs  En fleurs

     

                   Cyclamens. Ça pousse tout seul et ça s'étale même un peu. Modestement ici. Peut-être un peu sec l'été, même à l'ombre. 

     

    En fleurs

    En fleurs

    Peut-être pas la même prestance mais la même fidélité, ça c'est sûr. Bon, je marche plus facilement par mégarde sur l'une des deux mais ce n'est pas à dessein comme certaines rumeurs infondées semblent vouloir le colporter aux quatre coins de l'hexagone. Comment ça, y'en a six ? 

     

                       En fleurs  En fleurs

                                En fleurs

                                    Héllébores. C'est beau mais toujours aussi peu coopératives quand il s'agit de relever le museau. 

     

    En fleurs

    Bon, un peu court je l'admets, alors on admire la paille. C'est bien aussi, non ?

     

    En fleurs

                                        Oups ! J'ai failli l'oublier, lui. Crassula. En fleurs quand il gèle ( un peu, pas trop en fait.).                                           Sympa mais vaguement inconscient, le gars. 

     

    C’ÉTAIT BIEN CES FLORALIES, NON ?

     

     

     


    8 commentaires
  • Du débit de l'eau

                   Où il est encore question d'eau. Janvier poursuit avec une belle régularité sa route en phase particulièrement aqueuse.                               C'est de saison mais cette année semble être un cru prometteur dont la teneur en liquide ne fait pas dans le pusillanime.                  Il était donc assez peu indiqué de se livrer ce week end à une quelconque activité jardinière sans le port des cuissardes qui font défaut ici. 

     

     

    Une curiosité : le bassin au milieu d'un bassin. Une idée à creuser...

     

     

    Si la croyance populaire admet assez facilement que les vaches regardent passer les trains et que les chiens aboient quand la caravane passe, il semble aujourd'hui acquis qu'il faille adjoindre à ces deux adages celui qui indique que les poules goûtent particulièrement les joies de la contemplation d'une cascade. Mousse épaisse, la volaille se presse. 

     

    Je peux vous dire qu'elle est un peu fraîche. 

     

    Les citrons gouttent mais, à bien y réfléchir, tout ça vaut mieux qu'un bon gros coup de gel.  

     

    Qui, sous la pluie, s'aventure sans parapluie n'est vraiment pas dégourdi. Lao Tseu ... ou Léon Dupépin peut-être.

     

     

     

      


    6 commentaires