• Jardin de Marie-Ange

     

    Jardin de Marie-Ange

    Croisette, contrairement à ce que son patronyme pourrait laisser penser, ne se trouve pas sur le bord de la Méditerranée. Non, c'est plutôt du côté de la région du Ternois qu'il vous faudra chercher ce village, soit dans le département du Pas-de-Calais. Ben oui, ça change un peu les données. Croisette donc où réside Marie-Ange, propriétaire d'un jardin où le plaisir de la déambulation s'ajoute à celui des découvertes botaniques nombreuses et variées. Un grand jardin d'un hectare aux ambiances multiples, traitées partout avec le même souci du détail.  Un travail à plein temps qui demande sûrement pas mal d'abnégation.              

    Quand on aime, on ne compte pas...  Oui, c'est d'accord mais un grand coup de chapeau quand même à la jardinière en chef qui nous offre de parcourir l"écrin par elle imaginé dans les conditions les plus agréables.

    Il ne faisait pas bien beau le jour où nous avons visité le jardin et vous devrez donc l'imaginer magnifié encore un peu plus par le soleil. Ceci étant dit, un beau jardin se doit de l'être quel que soit les conditions d'éclairage sous lequel on le visite et celui de Marie-Ange ne souffrit guère, ce jour-là, de devoir composer avec un soleil un peu palôt. 

     

    Jardin de Marie-Ange

    10 000m2, ça laisse le loisir de s"essayer à la prairie de graminées. Un peu de vent ce jour-là pour faire onduler les épis clairs mettant ainsi en relief l'arrière-plan où se distinguent les Hydrangea. 

     

    Jardin de Marie-Ange

      L'opulence tranquille des Hydrangea dans le sous-bois, à l'avant de la maison.

     

    Jardin de Marie-Ange

    Les spécialistes auront reconnu ce rosier prolifique. Pas moi bien sûr ! De toute façon, j'étais surtout attiré par cette branche joliment chantournée à laquelle le                 rosier apporte avec élégance une note de légèreté immaculée.              ( Fichtre ! Comme tout cela est élégamment tourné. )

     

    Jardin de Marie-Ange

    Je peux vous assurer que je suis resté sur le chemin mais ça foisonne de partout. Une belle opulence et des jeux de feuillages tous plus inattendus les uns que les autres.

     

    Jardin de Marie-Ange

     On n'est pas obligé de tout commenter. On peut aussi se contenter d'admirer.     C'est bien aussi, non ?

     

    Jardin de Marie-Ange

    En continuant vers le sous-bois. Des accords de couleurs toujours aussi plaisants à l’œil et des masses toujours bien lisibles malgré l'opulence. 

     

    Jardin de Marie-Ange

    Comment ça, je me suis retourné ? Ben oui mais comment faire autrement... Et je crois bien, en plus, que j'y aurais passé un bon moment à tout inventorier dans le détail.

     

    Jardin de Marie-Ange

        En passant dans le bois, l'étang se laisse deviner dans une fenêtre placée là        à dessein. 

     

    Jardin de Marie-Ange

    Le sous-bois où les découvertes végétales continuent à rythmer avec gourmandise notre visite.

     

    Jardin de Marie-Ange

    Une clairière paisible pour annoncer un autre espace, plus récent, tout en perspective. Cette image me ramène invariablement, dès que je la vois, en Angleterre. Ne me demandez pas pourquoi, je n'en sais rien, mais c'est comme ça. 

     

    Jardin de Marie-Ange

    Une entrée de verger trois étoiles

     

    Jardin de Marie-Ange

    Ça valait vraiment la peine de pousser la barrière ! En auriez-vous douté un seul instant ?

     

    Jardin de Marie-Ange

    De retour vers l'étang. La poule d'eau a mis ses petits à couvert. Je ne dois pas avoir une tête qui lui revient. 

     

    Jardin de Marie-Ange

    Le coin repos de la jardinière. A-t-elle seulement le temps de l'utiliser ? En tout cas, on s'y laisse accueillir avec bonheur.

     

    Jardin de Marie-Ange

    Oui, oui, il y a aussi un potager ! Non, pas un petit. Il a même une belle taille et l'épouvantail n'y est pas d'une aide bien conséquente. Les bras m'en tombent et je me sens même un peu las d'un coup. L'émotion sans doute.

     

    Voilà. Un petit tour non exhaustif, loin s'en faut, de ce jardin où il fait bon flâner et qui vous offrira plein d'idées d'associations. Ce fut d'ailleurs le cas pour nous. Vous pourrez aussi pousser jusqu'à Ramecourt pour visiter la pépinière d'Antoine Breuvart, pleine de superbes tentations végétales.

     

    Et pour finir, un grand merci à la jardinière de ce magnifique espace pour son accueil très agréable et tous ses conseils. Si vous êtes tentés de parcourir à votre tour les allées de cet espace de plaisir jardinier, vous retrouverez les coordonnées du jardin ici, sur le site de JARDINS PASSIONS.  

     

     

     

     

     

     

      

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Février à 21:12
    Magnifique, un jardin très opulent !
      • Dimanche 26 Février à 19:27

        Tout à fait et très agréable à parcourir en tous sens. Belle soirée

    2
    Samedi 25 Février à 07:12

    Tes photos sont d'une qualité exceptionnelle !

      • Dimanche 26 Février à 19:29

        Merci pour les chevilles du photographe qui enflent à vue d’œil. Un bel endroit qui vous plairait à coup sûr. Bises de nous deux. Belle soirée 

      • Dimanche 26 Février à 19:30

        C'est rigolo : chez nous, c'est le cou qui gonfle (d'où l'expression "dikke nek") !

    3
    Samedi 25 Février à 08:28

    Toujours des photos exceptionnelles et les mots qui leur donnent un petit air de reviens-y, d'ailleurs c'est peut-être surement dans vos projets d'y retourner un jour prochain, qui sait, lorsque le soleil se sera invité, chez nous il fait la tête et pas qu'un peu, d'ailleurs il ne vient même plus ou alors juste un instant... et de repartir aussi sec

    Voila qui donne envie d'un grand jardin, un jardin apaisant où il fait bon se ressourcer, s'évader, profiter...

    Passe un joli week end

     

      • Dimanche 26 Février à 19:33

        Je te souhaite bien évidemment de réaliser ce projet de grand jardin loin des cacophonies urbaines, les mains dans la terre, les pieds dans la boue mais... la tête dans les étoiles. Ici, je ne réussis jamais à les compter. J’attrape toujours froid avant d'avoir fini. Le soleil semble revenir plus souvent maintenant en même temps que paraissent s'éloigner les grosses gelées. On croise les doigts. Belle soirée 

    4
    Samedi 25 Février à 09:24

    Waouh, je suis bluffée !

    Comment fait-elle pour entretenir si bien un si grand jardin ?! Parfois j'ai l'impression que certain(e)s jardinier(e)s ont six bras et des journées de 100 heures ! Ou alors je ne suis pas assez "productive"...

    Aude.

      • Dimanche 26 Février à 19:42

        Comme la déesse Kali mais en plus pacifique. Peut-être une organisation bien rodée et du temps, oui forcément. Quand on travaille encore, c'est un peu plus compliqué et on gère sans parvenir très souvent à un résultat abouti. Planter aussi des végétaux qui vont vivre leur vie l'été sans qu'il soit trop besoin de s'en occuper. Je me dis que c'est ce genre de truc, ça rassure. Moi non plus, je ne suis pas vraiment productif. Dommage ! Belle soirée 

    5
    Emmanuelle
    Samedi 25 Février à 10:39

    Quelle splendide balade ,il est de toute beauté ,vos légendes et photos sont magnifiques .

    Je vous remercie pour cette belle découverte .félicitations à la jardinière .

    Emmanuelle

      • Dimanche 26 Février à 19:52

        Heureux de vous avoir fait passer un bon moment. Alors évidemment c'est encore beaucoup mieux en vrai et je vous invite à aller le découvrir avec votre regard, sûrement différent du mien. Belle soirée

    6
    Samedi 25 Février à 15:05

    A thing of Beauty is a joy forever! ( Keats) 

    merci , grand merci pour ce voyage si apaisant! 

      • Dimanche 26 Février à 19:44

        Je n'y suis pas pour grand-chose. C'est en fait assez facile de photographier un espace de plénitude parce qu'on ne s'y sent jamais bousculé. Belle soirée

    7
    Samedi 25 Février à 18:56

    Wow ce jardin est trop trop beau ! On ne remarque pas du tout l'absence du soleil. Les massifs sont superbes et j'adore l'utilisation des graminées dans le verger. Merci pour cette balade.

      • Dimanche 26 Février à 19:48

        Oui, les massifs valent à eux seuls le détour. Et puis l'accueil de la jardinière est aussi très agréable et ça compte. C'est vrai que les graminées participent avec bonheur à la structure de ce verger. Une structure qui ondule au vent en plus. Pas mal du tout ! Belle soirée

    8
    Dimanche 5 Mars à 18:42

    Très agréable visite dans ce superbe jardin comme nous les aimons. Dommage qu'il soit si loin de chez nous ! Tout est enchantement pour l'œil et les photos sont toujours très belles. Les angles de prises de vue mettent en valeur les plantes et les subliment. Merci pour ce beau reportage. 

      • Mercredi 8 Mars à 20:10

        Heureux que cette petiet visite virtuelle vous ait fait plaisir. C'est un peu loin c'est sûr mais il y en a plein à visiter dans le coin sans compter le nombre de pépinières propres à vider le porte-monnaie en un tournemain. La voiture revient toujours pleine et les bagages s'y casent comme ils le peuvent. Belle soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :