• Great Comp Garden

    Great Comp Garden

    Notre dernier jardin dans le Kent. Une visite très agréable où l'on retrouve les tendances colorées du moment. Ici aussi, on remodèle les massifs durant l'été. Ainsi, le jardin d'inspiration italienne était en pleine recomposition et vous n'en verrez donc pas d'images. Mais, pour le reste, de très jolies compositions animent de façon plaisante le parcours des visiteurs. 

        Great Comp Garden 

    Pas vraiment loin de Londres mais, en voiture, il faut compter avec les embouteillages...

     

        Great Comp Garden 

    Depuis le manoir, cette perspective jalonnée d'arbres et d'arbustes de tailles, de formes et de couleurs savamment assorties guide le visiteur le long de l'épine dorsale du jardin.

     

     

       Great Comp Garden 

    Au delà de la grande pelouse qui prend ses aises au pied du manoir, la même perspective conduit le regard jusqu'aux confins du jardin. Que seraient ces jardins sans les old ladies que l'on croise dans chacun d'eux ? Elles s'y extasient devant les merveilles de compositions offertes à la contemplation mais, ne nous y trompons pas, elles parcourent les allées en connaisseuses et savent, mieux que personne, dénicher les nouveautés, apprécier certaines associations et même, en toute retenue ( English behaviour of course ! ), en regretter certaines autres.  

     

       Great Comp Garden

    Le grand mixed border sur un côté de la pelouse. On y retrouve toutes les fleurs de saison qui réchauffent un été un peu timide. Je ne suis pas particulièrement frileux mais je supportais aisément un léger gilet.

     

     Great Comp Garden   Great Comp Garden  

    J'aime beaucoup ces dahlias à fleurs simples et à feuillage sombre. Il en existe un bon nombre et l'on trouvera souvent celui ou ceux qui pourront s'accorder avec les Achillea, les Kniphofia, les Crocosmia présents sur les images. A retenir aussi, le précieux concours de l'Eryngium qui magnifie si bien les feuillages sombres.

     

     Great Comp Garden   Great Comp Garden

    On prend les mêmes mais on déplace l'appareil. Toujours aussi agréable à l’œil. Mais cet avis n'engage que moi.

     

     Great Comp Garden   Great Comp Garden

    La pelouse anglaise peu habituée aux chaleurs un peu tenaces a déclaré forfait. Ça ne m'arrange pas pour les contrastes mais l'ensemble reste très acceptable tout de même. Verbascum et Salvias variées nous offrent leurs tons délicats et, ça y est, fini l'échauffement rétinien dû au mixed border précédent.

     

     

       Great Comp Garden  

    Une sorte de porte chinoise pour changer d'univers et aller vers des espaces plus intimistes.

     

     Great Comp Garden   Great Comp Garden

    De l'eau, des murs de brique et une végétation débordante de vitalité. Une certaine idée des jardins du nord de l'Europe.

     

       Great Comp Garden

     

    Vraies ou fausses, les ruines au jardin réinventent l'état de mélancolie. Un retour aux origines où la nature reprend ses droits, concédés pour un temps aux hommes et à leurs errements. J. J. Rousseau, le retour !

     

       Great Comp Garden

     

    Bon, cette image me plaît. Je ne l'explique pas mais, après tout, tous nos choix doivent-ils être expliqués ? Trop d'introspection ou d'explications alambiquées tuent parfois la spontanéité d'un choix fait dans l'instant.

    Au final, que retenir de cette visite ? Un très bon moment passé dans ce lieu même si toute une partie, en sous-bois, est moins intéressante en été. Mais peut-être ce jardin présente-t-il plus d'attraits au printemps ? A vérifier à l'occasion d'une prochaine visite...  

    D'ici là, vous avez tout le temps nécessaire pour relire... 

     

    LES RÊVERIES DU PROMENEUR SOLITAIRE

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 27 Août 2015 à 15:54

    Je reviens tout juste de me réveiller de ma sieste estivale fort profonde pour cause de canicule (sur le transat le wifi ne passe pas....)et je viens admirer tes découvertes du Kent. Des merveilles tous ces jardins mais j'a particulièrement apprécié la série en noir et blanc. Les couleurs "so british" m'ont fait sourire car ici dans le midi elles n'agressent pas autant l'œil, comme quoi ! Je m'en vais faire un tour plus loin et te souhaite une bonne rentrée, pas trop travailleuse quand même.

    Bises

    Sabina

    2
    Dimanche 30 Août 2015 à 19:02

    Il est vrai que ces couleurs sont bien moins accrocheuses sous nos latitudes mais elles sont aussi bien plus résistantes au soleil. A voir donc pour des associations plus tranchées au jardin. Merci pour le N&B qui déroute un peu lorsque l'on parle jardin même si, personnellement, je lui trouve un grand intérêt en ce qui concerne le travail sur les masses et les formes dans une scène plantée.

    Pour la rentrée, ça vient doucement mais on va commencer mode diesel pour attendre un peu de fraîcheur. Parce que là, la fraîcheur, c'est pas vraiment ça.

    Belle soirée  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :