• Le jardin Georges Delaselle

     

    Le jardin Georges Delaselle

     

    Le jardin Georges Delaselle

    Pour ce jardin comme pour quelques autres, on joint l'utile à l'agréable en s'offrant avant la visite une petite excursion en mer. Il s'agit ici de rejoindre l'île de Batz à quelques courtes encablures de Roscoff. Bon, pas sur les bateaux illustrés ici parce que le premier ne comporte qu'une cale odorante et glissante de surcroît, un goémonier, et que le second nécessitait un barreur confirmé et... je ne le suis pas. Au mieux, je pouvais tenir lieu de souffleur pour le faire avancer un peu plus vite ou servir de lest bien qu'à fond de cale, on profite assez peu des joies du paysage marin.  

                Le jardin Georges Delaselle        Le jardin Georges Delaselle

     Jardin exotique conçu et aménagé à l'orée du XXème siècle par un assureur parisien qui devait trouver là matière à s'échapper d'un quotidien bureaucratique austère. Faut bien avouer que les palmiers font un peu plus rêver que les polices d'assurance. Ben oui.Et puis une police d'assurance à contre jour même sur un fond de ciel bleu, eh ben ça restera toujours une bête police d'assurance. Oui, je m'égare. Vous avez raison. 

    Le jardin Georges Delaselle

     

    Le jardin Georges Delaselle

    Abutilon Pictum V. Thompsonii. Nous en avons rapporté un exemplaire. Assez frileux mais ça devrait aller. Au pire, on lui tricotera moufles et bonnet au p'tit bout d'chou.   

    Le jardin Georges Delaselle

     Les cyprès, c'est obligé parce que même si ce côté de l'île est bien orienté, le vent avait besoin d'être contenu. La haie a poussé et ce sont aujourd'hui de vénérables vieillards qui nous contemplent.Un peu comme les pyramides finalement enfin, à peu près.  

    Le jardin Georges Delaselle

     

    Le jardin Georges Delaselle

     

    Le jardin Georges Delaselle  Le jardin Georges Delaselle

                                       Non, pas de commentaires pour les 4 images précédentes. Elles peuvent s'en passer.                                                                                     Pas de commentaire ? Et ça, au dessus, c'est quoi sinon un commentaire qui n'en est pas un. Escroc !

    Le jardin Georges Delaselle

    Je ne sais pas s'il y a une source mais l'eau circule dans une partie du jardin un peu ombragée apportant fraîcheur et mouvement.  

    Le jardin Georges Delaselle

     On pourrait presque rejoindre Roscoff à la nage. Eh oui parce que pour ce qui est de marcher sur l'eau, j'ai beau m'entraîner, rien ne va comme il le faudrait. Doit y'avoir un truc. C'est sûr, mais lequel ?  

    Le jardin Georges Delaselle

     

    Le jardin Georges Delaselle 

    C'est beau, non ? 

     

    Alors forcément, vous allez vouloir vous y ruer. Je suis bon prince, c'est par . Pour le bateau, la nage ou la marche sur l'eau, je vous laisse choisir à votre convenance. C'est mieux.

     


  • Commentaires

    1
    Caroline JardindesPi
    Dimanche 26 Août à 09:35

    Quelle luxuriance ce jardin, merci pour cette balade parmi les exotiques. 

      • Dimanche 26 Août à 20:31

        Un beau jardin, dépaysant à souhait et puis, sous le soleil breton, c'est encore mieux.  A condition d'aimer les plantes exotiques, on passe un excellent moment au chaud. Réellement parce qu'en sortant du jardin, on ressent une différence de température notable et qui n'est même pas due au vent. Belle soirée

    2
    Béa
    Dimanche 26 Août à 15:08

    Je te l'avais bien dit que tu connaissais la Bretagne mieux que moi. Superbes photos comme d'habitude.

      • Dimanche 26 Août à 20:37

        Je commence à croire que tu n'habites pas réellement en Bretagne happy. Non, je plaisante mais c'est toujours un peu comme ça avec la région où l'on vit. On a l'impression de la connaître par cœur et finalement, on en oublie de visiter ce qu'on a presque sous les yeux parce que c'est trop près de la maison. Je plaide aussi coupable en me disant parfois que ce serait bien de faire saut ici ou là dans le coin et de ne jamais mettre à exécution ce que j'ai projeté. Belle soirée

    3
    Carole Tahar
    Dimanche 26 Août à 22:26

    Bonsoir Jardin qui rêve!!! Pour ces photos magnifiques, je sors mon carton/note...10/10! Et je partage bien volontiers  l' idée que parfois, tout près de chez soi, se cachent  des petits trésors, des "portes" que l'on ne franchit pas ou plus, des lieux à voir et...pas vus finalement. Même les enfants, en devenant adultes, se prennent à redécouvrir et à  aimer leur ville ou région d' avant,  délaissées pour leur vie professionnelle! 

    Je suis sous le charme de cette végétation luxuriante, tout est harmonieux et frais. Ce parisien était bien inspiré, il a planté ce qui devait se plaire, un choix de bon sens et de talent! Il a joué avec les transparences des troncs, du feuillage, etc...Oui, bien loin de l'opacité d'une police d'assurance!  C est  pourtant un jardin particulier , il s' est  habillé de plantes exotiques ou très sud,  et  notre oeil qui  se veut  parfois vite critique  est très joliment emporté par le "voyage"! Merci!

    Carole Tahar

      • Samedi 1er Septembre à 19:38

        Il est bien vrai que l"on découvre autrement la région qui nous a vu grandir peut-être parce que l'on y trouvait des centres d’intérêt qui ne sont plus d'actualité lorsque l'âge s'en vient. On l'envisage alors au travers du prisme de la comparaison avec des ailleurs exotiques ou non et qui nous en révèle les côtés sans trop de relief mais également tout ce qui en fait la spécificité et l'attrait. 

        La question qui se pose forcément après la visite est la suivante :  faut-il être assureur pour réaliser de beaux jardins exotiques ? Le fantasme d'un ailleurs remodelé sur une île bretonne procède-t-il d'un cheminement auquel seule la fréquentation exagérée des formulaires d'assurance peut conduire ? La question , si elle n'appelle pas nécessairement une réponse tranchée, se doit en tout cas d'être posée. Qu'on se le dise et se le répète ! Bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :