•  

    Jardin botanique Val Rahmeh

          Tranquillité, c'est en effet la première impression qui vient s'imprimer durablement dans ma cervelle déconnectée. En vacances, plus                                                               encore que le reste du temps ! But that's beside the point, isn'it ?                                                              Sir Percy Radcliffe s’installe ici à partir de 1905 avec sa femme, Rahmeh  ( ce qui signifie " tranquillité" en arabo-persan ). Les propriétaires se succèderont mais le nom, lui, restera.   

    Fort heureusement, elle ne se prénommait pas  فرش پرواز . D'ailleurs, cela n'aurait aucun sens puisque "Tapis volant" ne peut pas être le prénom de quelqu'un et encore moins celui d'un jardin. Dont acte.  

    Jardin botanique Val Rahmeh

    Jardin botanique Val Rahmeh

    Main de Bouddha - Citrus medica var. sarcodactylis. Parfume le linge et les chambres chez les Chinois et les Japonais, nous dit-on. Ça m’ennuierai quand même un peu de trouver des mains jaunes crispées sur mes chaussettes et mes caleçons. Sinon, on peut confire la peau de ce fruit. Bon, on va plutôt faire ça.     

                           Jardin botanique Val Rahmeh  Jardin botanique Val Rahmeh  Jardin botanique Val Rahmeh  Jardin botanique Val Rahmeh

     

    Jardin botanique Val Rahmeh

                                       Jardin botanique Val Rahmeh   Jardin botanique Val Rahmeh

    Naturel, le tressage ? Faut vraiment avoir du temps libre pour entreprendre de tresser tout ce que cet arbre propose comme matériau pour un atelier macramé... 

    Jardin botanique Val Rahmeh

                  Jardin botanique Val Rahmeh   Jardin botanique Val Rahmeh

     Blouson à clous pour arbre possesseur d'une grosse Harley. Le tailleur dispose une bonne échelle pour prendre les mesures.

    Jardin botanique Val Rahmeh

    Jardin botanique Val Rahmeh

     

    Jardin botanique Val Rahmeh

    La famille Barbapapa fait un peu la tête depuis que des sans-gêne de la famille Pistozétoiles sont venus taper l'incruste sur leur tapis de graviers. Sinon ils peuvent toujours réécouter "Satisfaction" by Devo...mais ça ne les aidera pas trop, j'en ai bien peur..

    Jardin botanique Val Rahmeh

     

    Jardin botanique Val Rahmeh

    Jardin botanique Val Rahmeh

    Jardin botanique Val Rahmeh

     

    Jardin botanique Val Rahmeh

     

    Jardin botanique Val Rahmeh

    Jardin botanique Val Rahmeh

     Le petit panneau indique, qu'à cet endroit, on peut admirer un petit étang. Surement pour prévenir les étourdis qui auraient la tentation de marcher dans les grands moules à tarte. 

    Jardin botanique Val Rahmeh

                   Jardin botanique Val Rahmeh  Jardin botanique Val Rahmeh

     Il eut été dommage de ne pas s'en approcher. Comme cligno sur la Harley ? Bon, après, je sais pas trop si ça peut clignoter ce truc...

    Jardin botanique Val Rahmeh

    Jardin botanique Val Rahmeh


    7 commentaires
  •  

    Jardin Serre de la Madone

                             Le Major Lawrence Johnston créa en 1924, à Menton, un jardin exotique à l’architecture paysagère.                                    Nostalgie des colonies, besoin d'ailleurs ? Je n'en sais rien et n'ayant pas eu le plaisir de le rencontrer, je n'ai pu  apprendre ce qui a  conduit ce monsieur à faire bâtir maison dans un vallon resserré derrière Menton. Contrairement à ce que je pensais ( On a parfois tort de penser mais ceci est un autre sujet... ) , la serre ici ne désigne nullement une greenhouse mais une crête sur le versant de laquelle le jardin est installé. Ce que la Madone allait faire sur cette crête, l'histoire ne le dit pas. Je laisse donc à chacun d'entre vous le loisir d'enquêter sur cette étrange lubie. 

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

                Jardin Serre de la Madone   Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone

    Jardin Serre de la Madone


    4 commentaires
  •  

    Giardini Botanici Hanbury

     

                  Giardini Botanici Hanbury

                   Giardini Botanici Hanbury    Giardini Botanici Hanbury

     

    Giardini Botanici Hanbury

     Quand on pénètre dans les jardins Hanbury, on entame une lente plongée vers la mer.  Toujours présente, celle-ci se signale tantôt au détour d'une allée, tantôt dans une échappée au travers des moutonnements de feuillages contrastés. Plus discrètement, le va-et-vient incessant des vagues vient rappeler encore sa présence essentielle autour de ce Capo Mortolla qui sert d'écrin aux jardins.   

                                               Giardini Botanici Hanbury      Giardini Botanici Hanbury

     

                                              Giardini Botanici Hanbury      Giardini Botanici Hanbury 

     Un jardin tout en verticalité où l'horizontale ne trouve que rarement l'espace pour s'exprimer. 

    Giardini Botanici Hanbury

    Giardini Botanici Hanbury

     

    Giardini Botanici Hanbury    Giardini Botanici Hanbury

     

    Giardini Botanici Hanbury

     Les charmes de l'arrière-saison au bord de la Méditerranée 

     Giardini Botanici Hanbury

     

                   Giardini Botanici Hanbury    Giardini Botanici Hanbury

     Una Vecchia Signora dont les trésors un peu décatis conservent une grâce intemporelle

    Giardini Botanici Hanbury

    Giardini Botanici Hanbury

    Giardini Botanici Hanbury

     

     

    Giardini Botanici Hanbury   Giardini Botanici Hanbury

    Giardini Botanici Hanbury   Giardini Botanici Hanbury

     

    Giardini Botanici Hanbury

     

    Giardini Botanici Hanbury

     

    Giardini Botanici Hanbury

     

    Giardini Botanici Hanbury

     

    Giardini Botanici Hanbury    Giardini Botanici Hanbury

    Giardini Botanici Hanbury

    Giardini Botanici Hanbury

     

    Giardini Botanici Hanbury

     

     

                      Giardini Botanici Hanbury     Giardini Botanici Hanbury

     

    Giardini Botanici Hanbury

     

    Giardini Botanici Hanbury

     Un peu de l'histoire balnéaire où les fortunes d'un âge révolu venaient chercher un peu de cette Dolce Vita qui n'avait pas cours dans leurs contrées septentrionales

     Giardini Botanici Hanbury

     

    Giardini Botanici Hanbury

     

    Giardini Botanici Hanbury

    Hanbury représente tout ce que l'on peut attendre de la visite d'un jardin. Y revenir est sans doute la première idée qui vient à l'esprit lorsque l'on a franchi la grille d'entrée en le quittant. Un moment hors du temps qui prendra toute sa saveur si vous avez, comme nous, la chance de pouvoir le découvrir en dehors du grand remue-ménage estival. 

     

     


    6 commentaires
  •  

    Départ Anticipé

    Départ Anticipé

    Pendant que certains fanent avec un fatalisme débonnaire,

    Départ Anticipé

     que d'autres survivent tant bien que mal au prix d'une apnée précaire, 

    Départ Anticipé

    Départ Anticipé

    Départ Anticipé

    que les camellia fleurissent avec des fortunes diverses mais sans jamais baisser pavillon,  

                  Départ Anticipé    Départ Anticipé

     qu'une autre catégorie de bons vivants poursuit sans encombre son petit bonhomme de chemin 

                                                                         Départ Anticipé 

     et qu'enfin,quelques écervelées tentent le jackpot sans en mesurer réellement les conséquences,

    Départ Anticipé

    il semblerait qu'un événement que je qualifierais avec circonspection de "pas courant" ait allumé chez certains de nos visiteurs une mise à feu un brin prématurée.  

    Départ Anticipé

    Départ Anticipé

    Départ Anticipé

    Départ Anticipé

    Alors certes, le manteau de fourrure est de bonne facture mais, tout de même, le pétage de plomb reste en embuscade au vu de la désinvolture avec laquelle ces bestioles inconscientes semblent traiter nos frimas sudistes. D'accord avec 15 à 20°, le terme de frimas peut sembler exagéré mais ne disposant pas dans le lexique hiver d'une panoplie de mots étendue pour le genre de températures évoquées ci-dessus, j'avoue mon incapacité à mettre en garde ces menus volatiles contre le risque d'une rechute brutale du thermomètre, les laissant, comme la cigale, désemparés "quand la bise fut revenue".

    Départ Anticipé

    Comme quoi, une bonne couche de peinture et hop ! On recycle la bête primevère blanche. La prochaine, je lui fais des rayures !

    Départ Anticipé

     Bon, tout ça c'est bien joli mais la réalité du jardin en hiver, ça reste plutôt ça. Ben oui, faut pas pousser quand même...

     


    6 commentaires
  •  

     

    TOUTENFOTO 20

                                     L'hiver, il ne se passe pas grand-chose par ici. Raison de plus pour vous le raconter !                                           J'admets que ça risque d'être un brin ennuyeux. On verra bien...

    TOUTENFOTO 20

     Pleine lune. Bon, ça c'est fait.

    TOUTENFOTO 20

    Pour le froid, je n'ai trouvé que ça. Une pauvre gelée blanche même pas spectaculaire.Je comprends que ça ne fasse pas sensation... 

    TOUTENFOTO 20

    Sinon, j'ai ça en rayon. Non ? Même pas à - 50% ? Bon, on passe alors... 

       TOUTENFOTO 20

     Les hellébores n'ont décidément pas compris que leur endroit est notre envers. A partir de là, que voulez-vous faire ?...

    TOUTENFOTO 20

     Mrs Oakley Fisher... or her sister. Maybe...

    TOUTENFOTO 20

     

    TOUTENFOTO 20

     Dorure hivernale. Facile à réaliser mais les ingrédients sont assez compliqués à réunir.  

    TOUTENFOTO 20

    Tourterelles turques - le couple 

    TOUTENFOTO 20

     Drossé à la côte

    TOUTENFOTO 20

    éclat doré des bois flottés

     TOUTENFOTO 20


    8 commentaires
  •  

    Couleurs Paris couleurs

     Depuis 1956, ce ballon arpente les rues de Paris. Là, il fait une pause buvette. On le comprend.

     Couleurs Paris couleurs

     Ce qui est réclamé comme nécessaire. Nécessité fait-elle loi ? Doit-on en conclure que l'oie devient, par ce truchement, indispensable ?        Ce que l'on réclame d'autrui. Doit-on réclamer d'autrui ce que l'on n'ose quémander aux cochons ? 

    Bien des questions sur lesquelles il semble hasardeux d'avancer quelque réponse que ce soit. 

    Couleurs Paris couleurs

     Doun's, Lila, Assia et Mow(Di)Gu font le mur. Auront-ils réussi leur coup avant le prochain ravalement ? 

     Couleurs Paris couleurs

    Collant rouge, salle de bains et hamburger. Tout ça pour boucher la vue à un brave tigre qui n'avait rien demandé. Le monde est injuste.

    Couleurs Paris couleurs

     

    Couleurs Paris couleurs

    Un détail cloche dans cette histoire en deux images. A moins que ... 

     Couleurs Paris couleurs

     Vlad was here. Se peut-il qu'il ait un jour croisé la route de Steve ? Were they friends ? Nobody knows. 

    Couleurs Paris couleurs

     Le bateau s'appelle peut-être Steve. Dans ce cas, Vlad est-il le capitaine de cette péniche ? Il ne s'est pas arrêté pour me laisser le temps de vérifier cette hypothèse. Une autre fois peut-être...

       Couleurs Paris couleurs     

    Dans la vraie vie, les mannequins fanent-elles aussi vite que les affiches sur lesquelles elles s'exposent ? Je ne le leur souhaite pas.   

    Couleurs Paris couleurs

     Perplexité

    Couleurs Paris couleurs

     Mickey Mouse met les pieds dans le plat. There are _______ fonts which haven't ? been made ...   Gimme a clue !

    Couleurs Paris couleurs

     Une pause ? 

     


    2 commentaires
  •  

    Lumières

    Miroir aux alouettes ?   Peut-être bien mais après tout qu'importe ? 

    Lumières

    Chez Punch, je ne sais pas trop ce que l'on vend. En tout cas, mieux vaut éviter d'avoir une envie pressante.  

    Lumières

    Particularité hivernale des arbres du Boulevard Haussmann. Hanami nocturne. Only for connoisseurs.  

    Lumières

     L'éléphant trompeur est catastrophé. Une dame bien intentionnée est en train de téléphoner ( de façon anonyme) aux autorités pour le dénoncer . Elle n'a pas pu admettre que tout cela ne soit que pure fantaisie. Que va-t-il advenir de l’éléphant bleu ? Sera-t-il expulsé au motif qu'il se joue de la population venue assister à ses turpitudes ? La dame sera-t-elle décorée pour service rendu à la nation reconnaissante ? Un hashtag Savetheblueelephant aura-t-il raison de cette machiavélique machination ? Autant de questions qui aujourd'hui encore restent sans réponse et c'est bien dommage.    

    Lumières

     Reflets d'opulence

       Lumières 

     Il ne semble pas que l'on puisse accéder à ce canapé. D'ailleurs, on y serait comme en vitrine, exposé... 

      Lumières 

     Je m'interroge sur la fonction de ces "bols" sur pied. Cendriers, rince-doigts ou gamelles pour chiens bodybuildés ? Vos suggestions sont les bienvenues.

    Lumières

     Vous remarquerez que même les lumières trahissent l'environnement social qu'elles éclairent. Il n'y a finalement que le soleil pour permettre à tous de jouir des mêmes prérogatives de beauté lumineuse... 

    Lumières

    Yatoo. Je n'ai pas vérifié mais c'est possible... De toute façon, un brin d'autosatisfaction ne nuit pas à la santé. 


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires