• Le mois du blanc

     

     

    Le mois du blanc

     

    Janvier, c'est traditionnellement le mois du blanc. Celui du linge. Autrefois, en tout cas car il en va sûrement de l'information comme de l'agriculture. Tout ce qui est mono est sclérosant en diable quand bien même nous offrirait-on gratis de bien belles œillères. 

    Bref, ici, et pour un petit intermède généralement, le froid (relatif) s'invite pour quelques journées à moins de 10°C le jour. Une bénédiction pour nous débarrasser d'une partie de la vermine qui, sans cela, nous assaille sans coup férir, au retour des beaux jours.  

     

    Le mois du blanc

    Comme quoi des graminées, même sèches, peuvent continuer à donner le change. 

     

                  Le mois du blanc     Le mois du blanc

     

    Vous remarquerez aisément qu'une jarre habillée apprécie le petit cocon douillet qui l'isole des morsures du froid. La nudiste par contre semble vouloir se faire porter pâle. Alors, en hiver, textile ou pas textile ? 

     

    Le mois du blanc

     

    Le mois du blanc

    Ce gars est cloué là depuis des lustres et il n'est jamais venu à l'idée de personne qu'il devait se les geler comme il faut en hiver ( Trivialité de bas étage dont le rédacteur de cet opus ne peut tirer aucune fierté ! ). A quand un #Metoo dédié genre #GiveJesusacoat ?

     

          Le mois du blanc     Le mois du blanc

    Bon, moi je lui offre des fleurs. C'est déjà pas mal même si l'apport calorifique doit frôler le néant intégral. En plus, elles sont bien gelées...

    C'est le geste qui compte. Voilà. 

     

    Le mois du blanc

     

    Le mois du blanc

     

    Le mois du blanc

    L'eau a bavé dans le bassin. Cela me laisse perplexe. 

     

    Le mois du blanc

    Les agrumes ne semblent pas souffrir outre mesure. Pourvu que ça dure !

     

    Le mois du blanc

    Les Camellia Japonicum sont admirables lorsque que s'annonce la floraison. Leur talon d'Achille ? Le gel et la pluie alors que l'un comme l'autre ne sont pas vraiment rares en cette saison. Pourtant, que peut-on y faire ? Espérer sûrement et se satisfaire de ce que l'on a. 

    BELLE SEMAINE !

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 15 Janvier à 20:34

    J'adore les camélias, mais le gel est vraiment un problème pour eux. 

    J'ai enlevé le mien il y a pas mal de temps : tous les boutons tombaient. 

    J'ai mis un camélia sasanqua. Cette espèce fleurit plus tôt et bien les fleurs sont gelées aussi. Grrhh ! 

      • Dimanche 16 Janvier à 14:42

        Les sasanqua tiennent bien ici parce que nous n'avons généralement que très peu de gelées avant janvier. Le problème c'est plutôt le vent qui, tant qu'ils ne sont pas bien installés, a tendance à nous les déraciner si le sol est trop détrempé. D'où des choix stratégiques pour les lieux de plantation dans le jardin. Bon, ça ne fonctionne pas toujours comme prévu mais suffisamment pour que nous nous entêtions à persévérer. 

        Belle journée

    2
    Dimanche 16 Janvier à 10:16

    Des photos vraiment splendides.

    Ton Jésus... Le genre d'objet que je rêverais d'avoir au jardin... encore jamais vu en brocante.

    Bruno et moi, on pensait justement à vous ces jours-ci en se demandant si vous aviez souffert des inondations.

      • Dimanche 16 Janvier à 14:35

        Bonjour à tous les deux,

        Ici on trouve de temps à autre quelques croix comme celle-ci mais ça devient rare et... cher. Après une période bénie où les objets comme celui-là n'intéressaient pas grand-monde, la mode a changé et les prix se sont envolés. J'ai porté celle-ci à travers toute la brocante, soit un bon kilomètre sous les regards amusés, quelques photos aussi et les commentaires sympathiques des gars au comptoir de la buvette. Entre les "Le gars porte sa croix" et "Eh les gars ! Y'en a un qui a piqué la croix de l'église !" , c'était pas vraiment l'achat discret. Et puis, c'est très lourd à porter, mine de rien, dans la chaleur d'un 15 août. 

        Quant aux inondations, pas de gros problèmes ici. C'était plutôt au Pays Basque à quelques kilomètres de chez nous. Les communes situées à proximité des gros cours d'eau ont été bien impactées mais c'est un peu récurent dans ces zones. La montagne n'est pas loin et les gros afflux d'eau provoquent une montée de niveau assez rapide en hiver ou au printemps, à la fonte des neiges ou lors d'épisodes à forte précipitation. 

        Bonne année à tous les deux. 

    3
    Nathalie
    Dimanche 16 Janvier à 11:52
    Splendides photos et commentaires savoureux ! J'apprécie !
      • Dimanche 16 Janvier à 14:47

        Un téléphone et un jardin suffisent bien souvent à nous offrir un petit bonheur du jour. Merci pour la visite ! Belle journée

    4
    Lundi 17 Janvier à 19:14

    Très belles photos comme d'hab avec un petit trait d'humour que j'aime bien. J'avais jamais pris conscience qu'un crucifix gelé, c'est pas si moche et le tien a beaucoup de charme. En mettre un comme Isabelle le souhaite dans son jardin, j'irais pas jusque là. Bravo et à bientôt Elise

      • Dimanche 23 Janvier à 19:48

        Le nôtre est dans le jardin. Pas au milieu de la partie la plus visible c'est sûr mais pas caché non plus. On s'habitue et on finit même par ne plus le voir. J'avoue que je regarde un peu plus les plantes que ce brave Jésus. Je serai sûrement excommunié...

        Belle soirée

    5
    marie
    Jeudi 21 Avril à 16:14

    Ces photos vraiment splendides.
    Bravo à vous !

    Marie,

     https://jardinaturel.com/

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :