• Bestioles

     

    Bestioles

    Vous allez vous dire: "Le gars n'a rien à montrer de ses plantations et il nous fait encore le coup des petites bestioles prises au téléobjectif et au péril de sa vie au milieu de ce qui constitue son jardin afin de noyer le poisson." Eh ben non ! Tout faux ! D'abord, j'ai même pas eu peur ( juste un peu quand même ), je ne sais pas noyer les poissons ( Je ne souhaite pas apprendre ) et puis le jardin est tout à fait présentable. Pluie et orages en abondance cette année (well, so far... ). 

    Juste l'envie de faire une présentation loin d'être exhaustive des bébêtes qui nous rendent visite, un peu ou beaucoup, et ce au gré de leur humeur.    

     

    Bestioles

                  Bestioles   Bestioles

        Bestioles

    Bestioles

    Bestioles

    Les papillons. Difficile de les manquer. Il y en a d'autres d'habitude mais j'ai oublié de faire un mailing à temps et certains avaient déjà donné leur accord pour d'autres jardins. C'est ballot !  

     

    Bestioles

    Bestioles

    Bestioles

    Lui, je sais pas son nom mais c'est mon favori. Le gars passe son temps à faire semblant de butiner. Il s'épuise à viser des corolles qu'il ne visite même pas. De quoi se nourrit-il ? Bonne question dont je vous invite à me donner la réponse. On me susurre dans l'oreillette que certain(e)s auraient la réponse. Supputations non vérifiées à l'instant où je vous parle mais nous ne manquerons pas, bien sûr, de vous tenir informé(e)s des futurs développements de cette affaire. 

     

        Bestioles   Bestioles  Bestioles

    Bestioles

     Chez les araignées, la toile c'est comme on veut. Y'en a même qui ne savent plus s'arrêter. Et vas-y que je tisse, et encore, et encore ! A la fin, ça ne ressemble plus à grand-chose et la toile est impraticable. Ces produits dopants ou autres psychotropes, je sais pas vous mais je trouve que c'est quand même un problème. Si même les araignées s'y mettent, où va-t-on mon bon monsieur ? Notez que ça marche aussi avec "ma bonne dame" mais là n'est pas le cœur de notre propos. 

     

    Bestioles

    Bestioles

    Bestioles

    Bestioles

     Si vous avez des Hydrangea, Paniculata de préférence parce qu'au soleil, vous avez de grandes chances de croiser ce type d'individus. Pas louches, pas bruyants et pas trop bulldozer pour vos plantes. Bref, le genre de convives qu'on réinvite sans crainte. 

    Bestioles

    Bestioles

    Près de l'eau aussi, ça s'agite. Notez l'ombre destinée à impressionner le spectateur. Ca marche pas mal chez les Américains qui en font des nanars de troisième zone. 

     

                                                       Image associée    Image associée 

    Vous avez le choix ! Je n'ai pas épuisé l'iconographie disponible, loin s'en faut. ( from internet ) 

     

    Bestioles

    Bestioles

     Bad boys !

    La guêpe, si c'en est une, en approche relax sous pilote automatique.

     

    BONNE SEMAINE, BONNES VACANCES, BONNE REPRISE, BON VENT !

    Choisissez la formule qui vous correspond le mieux et faites-en le meilleur usage possible. 

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 30 Juillet à 06:42

    Coucou

    J'aime toujours autant le ton donné à tes articles, c'est plaisant et marrant ;-)

    Ton papillon est un moro-sphinx, celui qui passe son temps à voler plus vite que son ombre  et l'araignée qui fait de la toile en forme de Z c'est une araignée frelon, je ne sait pas si elle pique, je n'ai pas essayé, remarque il y a quelques jours j'ai juste tenté de sauver une chose étrange qui s'est retrouvée coincée dans ma verrière et pensant à tord que c'était une abeille solitaire, j'ai encore un souvenir douloureux de son au revoir grrr 

    Les insectes je m'en méfie comme la peste hormis les demoiselles et les libellules, les grillons aussi que j'invitent avec sourire au jardin, au moins ceux là ne font pas de piqure douloureuse

    Belle et douce semaine, parait qu'elle va être caniculaire

      • Lundi 6 Août à 14:51

        Voilà, la chaleur, on y est. Rien de particulier ici et pas plus chaud que'à l'habitude. Je pense qu'on en parle surtout parce que le nord du pays n'est pas habitué à pareille mésaventure très souvent mais en paillant les plantes et en arrosant un peu, le cap se passe sans problème. Seul souci, ne pas partir en vacances à ce moment-là parce que forcément, l'arrosage va manquer. 

        Et puis, ici, nous avons la mer pour faire trempette. 24°C c'est plutôt bien avec les vagues en prime pour nous rafraîchir. 

        Belle semaine

    2
    Lundi 30 Juillet à 07:39
    Sylvaine

    J adore ton humour et aussi toutes ces magnifiques photos d'insectes, en particulier les papillons si nombreux.

    Au nord de la Loire, on a beaucoup moins de variétés.

    Ton inconnu n'est pas un Moro-sphinx ?

    Bonne journée

      • Lundi 6 Août à 16:54

        C'est surement le nom de ce phénomène, oui. Je crois bien qu'il me manque au moins la moitié des papillons qui nous visitent et je n'ai pas photographié les différentes abeilles qui sont en plein labeur. Pour les animaux plus gros, les rencontres sont plus espacées. On croise de temps à autre crapauds, taupes, campagnols, couleuvres, hérissons, chauves-souris ou autres oiseaux mais il y en a aussi que l'on ne fait qu'entendre ou dont on constate le passage sans que nous n'ayons jamais le loisir de les apercevoir. Je trouve ça plutôt sympathique de cohabiter sans qu'il soit nécessaire de se voir. Belle semaine

    3
    Isaghlin
    Lundi 30 Juillet à 16:13

    Vos posts me mettent de bonne humeur ! Magnifiques photos agrémentées d'un beau texte, plein d'humour. Du  bonheur!

    merci beaucoup de partager votre bonheur au jardin!  Isabelle de Oliveira, Mons, Belgique.

    PS. Mon jardin souffre beaucoup pour le moment. La sécheresse fait de gros dégâts, même en Belgique.

      • Lundi 6 Août à 16:46

        Mettre les gens de bonne humeur ne serait-ce qu'un peu n'est pas désagréable finalement. Croyez-moi, votre jardin retrouvera vite des couleurs aux premières pluies. Ici, chaque été, le sec s'invite plus ou moins longtemps et le jardin s'étiole un peu. Les plantes font le gros dos pendant ce moment difficile puis elles reprennent le dessus doucement. Il y a aussi des végétaux que nous ne gardons pas parce qu'inadaptés à nos conditions climatiques et nous apprenons à utiliser l'ombre et le paillage. Ça ne marche pas toujours et il y a parfois des déceptions, c'est comme ça. Je vous souhaite en tout cas un retour à la normale pas trop lointain. Belle semaine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :