• Urbanités - Episode 1

    J                   

                                                                                                                                                                                                                       Illustration: Eva Jospin

    Il était temps de passer à autre chose ! Ce blog tourne un peu trop en rond à mon goût en ne se limitant qu'à nos aventures jardinières certes passionnantes (!) mais un tantinet répétitives au fil des années. J'ai donc décidé de la façon la plus antidémocratique qui soit de remédier à ce constat navrant en venant y adjoindre des images et des écrits n'ayant aucun rapport avec les activités jardinières. Cela plaira ou non mais c'est bien la seule raison qui me donnera l'envie de continuer à alimenter ce blog. En effet, celui-ci commençait à ressembler à une exploration approfondie et exclusive de mon nombril chose qui, force est de le constater, ne constitue pas le sujet d'étude le plus universel qui soit. Les photos du jardin n'en seront pas absentes pour autant mais elles feront partie d'un tout un brin plus large. Voilà, c'est dit et ça commence maintenant. Je ne sais pas si le rebond sera durable mais qui ne tente rien...       

                                                                           

     

                                        Un petit air de "Bécassine découvre (ou redécouvre) la grande ville"

                                                                                   Episode 1

     

      

                             Le gros homme pénétra dans le wagon en éructant. il s'assit brutalement et se mit à dévisager chacun des passagers d'un air mauvais, visiblement possédé. Forcément, les gens, se sentant agressés, le dévisagèrent à leur tour ce qui ne fit qu'ajouter à son inconfort. Il se leva alors d'un bond, maudissant l'assemblée, et alla se planter devant une toute jeune fille, soudain très mal à l’aise. Rapidement, un grand gars baraqué vint s'interposer, faisant reculer l'importun. Déstabilisé, le gros homme hurla. Un" Trace ta route !!!"  venimeux tenta de chasser le costaud sans y parvenir. Celui-ci attendit sans rien dire ni sans faire mine de vouloir bouger.

                        Hors de lui et toujours plus confus, l'homme vaincu abandonna la partie et quitta la rame avec fracas. Poursuivi par ses démons intérieurs, il s'éloigna dans les couloirs. Sa colère l'accompagnait, mante implacable et tenace.

                        Le wagon retomba alors dans une vague torpeur. Seule subsista dans l'air  une crispation palpable qui ne semblait pas devoir disparaître avant un moment. Muré dans sa démence, le gros homme était passé par là.  

     

                                                                                                                        *   *   *

                                                 

                                                                                                                                     Illustration : Hôtel de Ville - Paris                                      

                                                                                                                                                                                      

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 3 Mars à 23:27

    Pas de souci Laurent avec cette "reconversion" de ton blog, du moment que le talent est toujours au rendez-vous et il l'est ! Belle intro avec cette photo d'une œuvre d'Eva Jospin qui prend logiquement le relais avec ton post précédent ! J'adore ! Une douce soirée.

    2
    Lundi 11 Mars à 11:03

    Nous verrons à l’usage si ces belles paroles couchées sur écran sauront trouver des prolongements pérennes. Ce sera en tout cas la condition sine qua non pour je continue à trouver du plaisir à alimenter ce médium chronophage. Et puis c’est vrai que l’art au jardin et l’art tout court ne peuvent que faire bon ménage en alimentant nos vies d’instants magiques. Belle journée 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :