• Le matin d'après

    Le matin d'après...

    D'après quoi ? En fait, il s'agit du matin d'après St Jean de Beauregard.

    Non, je ne vais pas vous présenter nos achats parce que ce sera pour la prochaine fois de même que je reviendrai à ce moment-là sur notre rencontre avec d'autres Seedlovers à l'occasion de cette foire aux plantes. 

    Pourquoi la prochaine fois ? Simplement parce que nous avons beaucoup planté dimanche. Pas question de laisser rôtir au soleil déjà gaillard nos nouveaux venus au jardin. Du coup, pas trop de temps pour les photos hormis celles de ce dimanche. On y revient. Donc, promenade matinale au jardin dans l'air tiède d'un début de journée qui s'annonçait ( et sera ) chaude. C'est tout de suite et c'est par là. -->

     

          Le matin d'après

    Belle surprise ce matin en ouvrant les volets. C'est comme la neige, les fleurs se sont installées sans bruit pendant la nuit ( et samedi pendant que nous étions à St Jean ). Nous n'avons pas sorti la bâche bleue comme les Japonais mais, comme eux, j'ai mitraillé l'arbre sous toutes les coutures. Je fais ça tous les ans à pareille époque... Hmm !?... No comment, please. 

     

          Le matin d'après        Le matin d'après

    Le lamium ou l'éloge de la symétrie. Les utilisateurs, comme vous pouvez le constater sur la deuxième image, soulèvent légèrement le chapeau,  (Ça chatouille un peu à cause des poils. En effet, le lamium ne s'épile pas. ) ils se servent et, une fois leurs emplettes terminées, rabattent le dit chapeau pour conserver la fraîcheur du produit. Ainsi la chaîne du froid n'est pas brisée et d'autres viendront se servir sans crainte d'une quelconque altération des denrées. Astucieux, non ? Le client photographié, en bas sur la vue de droite, nous a confié qu'il appréciait ce concept, tout nouveau dans le règne animal, de distributeur automatique réfrigéré.

     

          Le matin d'après 

    Pour quelqu'un qui prétend n'aimer ni le jaune ni le orange, je dois bien avouer que ça fait désordre. J'admets que mon jugement fut un peu hâtif et qu'il me faudra dorénavant nuancer mon propos à l'évocation de ces couleurs. 

     

           Le matin d'après    Le matin d'après    Le matin d'après

    Les discrètes qui aiment le ton sur ton. L'angélique et son champignon atomique en phase d'épanouissement, la Tiarella, couvre-sol sympathique à floraison discrète et le Gunnera qui semble s'être bien installé maintenant.

     

           Le matin d'après

     

    J'ai commencé ma promenade en levant le yeux vers le ciel et j'en suis à explorer le ras de sol avec le podophyllum. Je vais finir avec les taupes si je n'y prends garde. J'adore son côté bon pépère sûr de son fait. Une espèce d'Achille Talon végétal. Cette année, les limaces et autres baveux ne semblent pas encore l'avoir repéré. Profitons-en.

            Le matin d'après     Le matin d'après

     

     J'ai toujours appelé ça des clochettes des bois mais il semble qu'il s'agisse sans doute possible de la fameuse  jacinthe des bois dont le petit nom scientifique serait Hyacinthoides non-scripta. Bon, d'accord, y'a qu'à dire ça.                                       Tout en rondeur et en bonhomie, tulipe et cercidiphyllum. 

         Le matin d'après  

    Un coin du jardin. Nous profitons des grands arbres plantés chez notre voisin et presque tout autour du jardin. Chez lui aussi, le cerisier s'est couvert de fleurs comme par magie.

     

         Le matin d'après

     

    Cette semaine, je vous la souhaite lézardant au soleil.

     

    Bronzez et prenez du bon temps.

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Avril 2015 à 22:12

    Bronzer ? Oui mais en œuvrant, d'ailleurs on bronze mieux et la couleur est plus uniforme lorsqu'on se bouge. En ce moment c'est activité à fond de chaque instant que je peux consacrer au jardin et comme je suis seule à entretenir ce modeste lopin il faut que je mette le turbo.

    Bises de sous un soleil radieux qui me titille pour sortir la table et les chaises et de commencer à manger dehors.

    2
    Mardi 14 Avril 2015 à 08:03

    Bel article! C'est un plaisir de te lire, j'aime beaucoup ton humour! Et maintenant je peux mettre des visages derrière un blog... :-)

    3
    Mardi 14 Avril 2015 à 21:57

    Merci à toutes les deux de votre passage.

    Quel courage Sabina d'entretenir seule ce lopin de terre qui a l'air assez étendu. A deux, nos quatre mains ne sont pas de trop pour entretenir le jardin et je conçois aisément que ce soit pour toi une occupation conséquente même si elle est très agréable.

    Nathalie, nous aussi à présent pouvons avec plaisir associer vos prénoms avec un visage et plus encore, une voix parce que c'est ce qui m'a frappé en vous rencontrant. Vous devenez une personne complète parce que s'ajoute au visage et au prénom déjà connus une voix qui jusqu'alors, nous était  inconnue.

    Belle soirée à toutes les deux

     

    4
    Mardi 14 Avril 2015 à 23:03

    Je crois qu'il se prépare une révolution dans la blogosphère : ces pauvres jaunes et oranges que tout le monde détestait ont le vent en poupe et commencent à être appréciés . Il est vrai qu'avec le temps actuel , ils font bonne figure ; demain est prévu 27 ° , une folie !Il va me falloir surveiller mes petites plantes d'ombre , voir les brumiser ou les arroser. Je fais comme elles, je me met à l'ombre ,le bronzage n'étant pas mon graal .

    Bonne semaine 

    5
    Mardi 14 Avril 2015 à 23:14

    Pas mon graal non plus. Aujourd'hui 30°C et arrosage en rentrant du travail et ce matin avant de partir pour les plantations les plus récentes. Certaines feuilles d'arbres trop tendres ont déclaré forfait. Pas de cas désespérés mais il faudra être vigilant. Les plantes d'ombre attendent un peu le couvert du feuillage des grands arbres mais celui-ci ne devrait plus tarder surtout si ce temps très clément se maintient un peu. Pour le jaune et le orange, je reste modeste dans mes introductions au jardin ne maîtrisant pas trop leur impact sur les scènes élargies. Introduction parcimonieuse donc.  

    Bonne soirée

    6
    Mercredi 15 Avril 2015 à 07:01

    Quel article agréable à lire et plein de poésie où les plantes sauvages ne sont pas oubliées. Sympa les quelques lignes sur le lamier jaune... A quand l'Hanami dans ton jardin ?

    Bonne journée 

     

    7
    Mercredi 15 Avril 2015 à 21:28

    Hanami a été assez rapide cette année avec ces fortes chaleurs et nos sakuras ont bien vite mis les feuilles ne laissant que peu de temps aux fleurs pour exprimer leur blancheur immaculée. De plus, nous n'avons pas de variétés d'ornement parce qu'ici, les cerisiers perdent leurs feuilles assez tôt en saison ce qui n'est pas du meilleur effet en été. 

    Pour les sauvageonnes, nous essayons de limiter leur aire de pousse en leur accordant quelques zones libres ce qui a l'air de leur convenir et puis certaines valent bien qu'on leur offre un peu de place. Les butineurs en sont friands.

    8
    Mercredi 15 Avril 2015 à 21:59
    Sylvaine

    Les cerisiers sont magnifiques en fleurs et toutes ces fleurs sont gaies, printanières.


    Bonne soirée

    9
    Mercredi 15 Avril 2015 à 23:04

    Merci de ton passage. Je regrette après avoir vu les photos de St Jean de Beauregard d'avoir passé bien peu de temps avec vous tous et toutes mais notre temps là-bas était compté et les exposants très ( trop même ) nombreux. Ce sera pour une prochaine fois et j'espère avoir le plaisir de faire ta connaissance ainsi que celle de plus d'autres Seedlovers. Il y a dans ton jardin la patine du temps et l'expérience d'années de plantation qui sont une vraie source d'inspiration pour nos jardins plus jeunes.

    belle soirée

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Jeudi 16 Avril 2015 à 20:53

    Ces cerisiers en fleurs sur fond de ciel bleu, une merveille! 
    J'adore ta façon drôle et poétique d'écrire les textes qui, en plus, accompagnent de très belles photos!  J'adore particulièrement la dernière d'ailleurs!
    Pratique ces petits lamiers réfrigérateurs! 
    J'aime beaucoup les tiarella! Sophie m'en avait donné l"année dernière et elles ont bien poussé!
    Bises

    11
    Jeudi 16 Avril 2015 à 21:36

    J'ai bien fait de faire la photo des cerisiers parce que c'est déjà fini et les feuilles ont remplacé les derniers pétales qui ont terminé leur course dans l'herbe après la pluie de cette nuit. Espérons que des cerises les suivront... et que les merles nous en laisseront. Ça, c'est pas gagné.

    La dernière photo est ma préférée du moment aussi. Jeunes pousses d'un pieris sur fond de camellia en fin de floraison. Il faut dire qu'il est fidèle au poste depuis le mois de janvier. 

    Belle soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :