• La croix

    La croix

    Non, non, il ne s'agit pas du journal. Mais nous y reviendrons tout à l'heure.

    Pour commencer, quelques nouvelles en couleurs. Malgré un week-end gris, humide et frais, une éclipse aux abonnés absents et une grande marée d'une courtoisie exemplaire, la vie au jardin continue et les plantes, peu au fait des gesticulations médiatiques ou autres événements à même de perturber gravement nos pauvres neurones humains, vont gaiement leur petit bonhomme de chemin. En voici quelques illustrations.

     La croix   La croix

    D'abord les discrètes qui nous accompagnent sans tambours ni trompettes mais avec fidélité. Osmanthus Heaven Scent qui, comme son nom l'indique, exhale un parfum pas déplaisant du tout et un Pieris qui, après une première vie dans une jardinière de balcon, a entamé une reconversion réussie comme arbuste de jardin avec un entrain de jeune premier. 

    La croix    La croix

    A l'ombre et les pieds bien à l'humidité. Conditions réunies pour que ces deux distinguées de la feuille se décident à émerger de leur tapis protecteur.

    Podophyllum Spotty Dotty et Gunnera manicata. Cette dernière avait bien eu quelques velléités de démarrage hâtif qui se sont soldées par un échec cuisant face au gel qui traînait encore dans le coin. Là, ça devrait mieux se passer.

    La croix Quelques restes de grillade apparaissent encore ça et là mais le bestiau a de la ressource et n'en sera que plus vigoureux. Du moins je l'espère.

      La croix       La croix

    Ce Rhododendron Cilpinense fleurit sans se faire prier et nous offre ses jolies coupes roses bien avant ses congénères un peu plus frileux.

    Le pêcher de vigne attaque gaillardement la saison. Nous lui assignons la tâche de ne pas se laisser trop envahir par la cloque que sa naïveté lui fait attraper sans coup férir. En général d'ailleurs, si pêches il y a, leur saveur n'est pas vraiment fantastique. Trop d'humidité dans nos contrées.

         La croix

    Azalea Japonica Kirin. Ma préférée parce qu'elle nous offre un vrai rose japonais. C'est quoi un rose japonais ? A dire vrai, je n'en sais rien ou plutôt je ne saurais pas trop l'expliquer.

    Une sorte de rose flashy doux pour une pub de sucrerie pleine de colorants bien chimiques mais avec un côté BD manga en fait. Je sais, c'est pas clair. Dans mon esprit pas plus d'ailleurs. On oublie l'explication vaseuse.

     

    La croix

     

    La croix. Une vraie comme celles qui jalonnent ça et là les routes de nos campagnes. Bien sûr, il n'y en avait pas dans le jardin puisqu'aucun chemin vicinal ne vient le traverser contraignant tracteurs et charrues à tracer leur sillon dans les champs alentour.

    Celle-ci provient d'une foire à la brocante, très courue dans la région et même au-delà. Elle pèse un certain poids voire un poids certain et mes épaules, tour à tour sollicitées, en ont fait la rude expérience. J'ai traversé toute la brocante, soit un peu plus d'un kilomètre, provoquant sur mon passage remarques audacieuses ( "Tiens, il porte sa croix" ou "Regardez, y'a un gars qui fait le chemin de croix." ), demande de photo en habit de pénitent et pour finir toute la buvette du village me montrant du doigt aux cris de  "Regardez, les gars, y'en a un qui a piqué la croix de l'église!"

    La gloire éternelle gagnée à la sueur de mon front et une notoriété éphémère dont je me serais bien passé. Bref, une épopée à la Sempé ou à la Gaston Lagaffe, selon votre imaginaire.  

    En tout cas, aujourd'hui, elle rouille tranquillement à l'ombre d'un camellia compatissant dans un coin discret du jardin. Le lierre s'approche subrepticement et ne devrait pas tarder à lui proposer son service d'habillage écologique.

    N'y voyez pas non plus quelque connotation religieuse que ce soit, elle est au jardin une fantaisie et rien de plus.   

     

     

     

     

    Bref, allez en paix mes frères et que cette semaine vous soit douce. 


  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Mars 2015 à 23:15

    Très drôle ton post ; j'adore ton humour ! Je n'arrive pas à aller sur tes articles de jardin plus ancines à part celui sur les couleurs. Deux plantes que j'aime : le podophyllum et le gunnéra ; troisième essai pour ce dernier; quand on aime , on ne compte pas. J'ai pris soin de lui remettre une couverture de feuilles sèches dès l'apparition de ses premières feuilles ; chez nous, il gèle tard en saison . C'est original une croix ( suggestion : tu pourrais lui mettre au pied des lychnis "croix de jérusalem " , ce serait dans le ton ) ; nous sommes entrain de reluquer des grilles de cimetière , c'est pas mieux style décalé mais c'est pas encore gagné ; faut convaincre du beau monde ! Bonne semaine

    2
    Lundi 23 Mars 2015 à 18:50

    Elle a bien sa place, j'adore ! Tout comme tes photos que je trouve très belles.

    3
    Lundi 23 Mars 2015 à 19:57

    Merci à toutes les deux de votre passage. C'est vrai que j'aime bien l'idée, au jardin, d'être surpris au détour d'un buisson, d'une allée ( Nous n'en avons pas encore trop) par quelque chose d'inattendu ou d'accueillant ( d'où la croix mais cela aurait pu être un banc, une statue, une plante, un miroir, ...). L'idée du miroir me tente pas mal mais ça doit encore cheminer pour être au point.

    Isabelle, nos rosiers tout jeunes ne peuvent malheureusement constituer pour l'instant ces points d'accroche qui, chez toi, font merveille. J'avoue de plus venir aux rosiers sur la pointe des pieds ayant été déçu maintes fois par des feuillages peu satisfaisants au cœur de l'été. David et toi êtes des accélérateurs d'envie forts convaincants et nous nous lançons donc. Wait and see.

    Maryse, tu peux retrouver les articles plus anciens en cliquant sur les rubriques de gauche ( Vie du jardin, Sans importance, etc...). J'espère que votre projet grilles aboutira. Celles qui sont bien mises en scène apportent un vrai plus à la structuration d'un jardin. J'y ai pensé mais, pour le moment, notre début d'aménagement pas suffisamment encore défini ne justifie pas la présence de cet élément. Pour les lychnis, je vais attendre de voir quelle sera la couleur exacte des fleurs de l'hydrangea Rotschwantz qui vient de s'installer tout près mais pourquoi pas s'ils acceptent une ombre légère.

    Bonne soirée

    4
    Dimanche 29 Mars 2015 à 10:04

    J'aime ton idée de laisser une croix au fond du jardin. happy

    Pour tes rosiers, si ta terres est assez acide pour accepter des azalées en pleine terre t'étonne de rien. Les rosiers aiment une terre de vigne : plutôt argilo-calcaire ou sablonneuse donc il te reste la solution de l’amender.

    Big bisous d'un sud-est en pleine forme.

     

    5
    Dimanche 29 Mars 2015 à 21:25

    Nous verrons bien pour les rosiers. En tout cas, dans le coin, les zones sablonneuses ne réussissent pas vraiment aux rosiers. Trop sec en été. Espérons que nous les avons choisis correctement en fonction de notre climat.

    Affaire à suivre. Belle soirée 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :