• H comme ...

    Humilité

    Le jardin n'est qu'une éternelle remise en question avec quelques fulgurances de beauté ( à saisir quand elles se présentent ! ), quelques désagréments ( plus ou moins définitifs dans leur expression ), des renoncements ( Le bouleau est-il un arbre adapté à notre région ? Pas sûr. ) et de nouveaux projets pour évacuer la déception des renoncements précédemment cités.

    120km/h dans les rafales, une orientation pas tout à fait habituelle et ce, pendant à peu près deux à trois jours, ça use, alors forcément, quelques-uns jettent l'éponge.

    H comme ...

    Bien fait d'étêter l'Eucalyptus. En voilà un qui aura plié mais pas plus.

     

    H comme ...

    Fragilisé par un insecte indélicat, notre convalescent a déclaré forfait. Dommage.

     

    H comme ...

    Pas du tout sûr qu'il se décide à relever le défi d'un redémarrage. Bilan à l'automne.

     

    H comme ...  H comme ...

    Silhouette à remodeler pour cause de coupe peu orthodoxe.

    Trop de pommes tue les pommes. Maxime à méditer. On apprend...

     

    H comme ...

    Bon, tout n'est quand même pas dans le même état. Ouf !

    H comme ...

    Et pour finir sur une bonne note, 

     

    Au mois de juillet, ni veste, ni corset.

    Rappel pour les étourdi(e)s

     

       


  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Juillet à 20:29
    H...comme horreur ? C'est un orage qui a occasionné ces dégâts
    Bon courage
      • Jeudi 6 Juillet à 20:56

        Un bon gros coup de vent qui dure. Inédit en cette saison mais peut-être un précurseur de ce qui pourrait nous attendre dans les années à venir. Beaucoup de pins coupés cet hiver. Le paysage va devoir se réorganiser en fonction de cette nouvelle donne. Nous allons continuer à mettre en place des coupe-vent efficaces mais pour ça, ... il faut donner du temps au temps. Belle soirée

    2
    Jeudi 6 Juillet à 21:37

    Je crois que si tu voulais faire du ménage la technique était plutôt bien choisie, bon après elle n'est pas parfaite mais au moins tu récupères de la place pour faire de nouvelles plantations, ça c'est un bon point

    Bon, le coups de nettoyage était un peu trop violent ma fois, ça déménage sévère par chez toi

    J'arrête de vous taquiner

    Belle et douce soirée

     

      • Dimanche 9 Juillet à 11:23

        Pas fait exprès en fait mais oui on va pouvoir penser à autre chose. Seul inconvénient: sortir la souche et recreuser un trou... Je m'en serais bien passé. on verra à l'automne. Belle journée

    3
    béatrice
    Jeudi 6 Juillet à 22:07

    Je dois dire que 2017 est une année vraiment particulière, en Bretagne c'est la sécheresse et chez vous et bien, ça ne donne pas envie d'y aller en vacances biggrin.....

    La nature nous rappelle toujours que nous devons rester très humble, j'aime beaucoup l'expression " trop de pommes tue les pommes"! C'est en faisant que l'on devient jardinier ;) 

    Belle soirée à vous deux.

     

      • Dimanche 9 Juillet à 11:26

        Rappelle-moi où tu comptes aller en vacances ... Ceci dit, bon choix, quand il fait beau et c'est souvent le cas en cette saison, on y vit très bien. 

        Bon, pour les pommes, va falloir apprendre à éclaicir les bouquets ou renforcer les charpentières. Bref, de la taille à prévoir. 

        Belles vacances !

    4
    Jeudi 6 Juillet à 23:22

    Comme il me semblait hautement improbable, vu que nous ne nous connaissons pas que le H comme .. soit H. comme Hélène, je suis enchantée que ce soit Humilité ( pas enchantée néanmoins de ce qui conduit à employer le mot humilité) car c'est une posture que j'aime bien et qui nous concerne, nous les jardiniers..ce blog recommandé par "au grè du jardin" m'avait échappé... une rapide  consultation des anciens messages me le  fait doublement regretter ... à la fois pour le jardin, le ton badin et parce que si j'ai bien tout compris pour la proximité géographique ? encore que même en montant sur la plus haute branche du chêne j'ai tout de même du mal à apercevoir les pyrénées ... mais à mon âge la vue commence à baisser ... hélène (de sud gironde)

      • Dimanche 9 Juillet à 11:34

        Bienvenue Hélène dans le sud des Landes. Pas très loin en effet mais nos chênes ne nous permettent pas non plus d'aller jeter un oeil jusqu'à la dune du Pyla. Nous sommes déjà venus sur votre blog jardinier mais il est vrai que je laisse rarement un message, la plupart du temps par manque... de temps justement. L'occasion pour nous même si la nature du sol semble assez différente de voir ce que vous installez dans une zone climatique qui se rapproche beaucoup de la nôtre. Peut-être nous croiserons-nous lors de nos fêtes de plantes régionales et, si vos pas vous mènent chez Pépinières Côte sud des Landes, nous ne sommes qu'à quelques encablures. 

        Belle journée Laurent

    5
    Françoise de Marille
    Jeudi 6 Juillet à 23:31
    Françoise de Marille

    H  comme Hasardeux,  hébété, handicapé...  nous ne sommes que bien petits face à Dame Nature.  Et pourtant,  nous souhaitons,  nous aspirons à faire naitre des Harmonies, en aidant de ci de là l'agencement  de ses sujets.   Je suis impressionnée,  car pour des raisons tout à fait différentes,  je me disais aussi que j'avalais les couleuvres en me disant qu'il me fallait une bonne dose d'humilité.  car j'ai l'impression de si mal aider,  si mal agencer.   Je suis occupée à dévorer le livre sur la taille en transparence.  D'une part,  pour aider à avoir plus de profondeur et de lumière,  mais aussi pour donner moins d'emprise au vent sur les arbres.   Ses plantes qui vont trop bien ou qui ne vont pas du tout.. Cet équilibre qui demande de revoir sa copie si souvent.  de nettoyer de surveiller constamment.   De gerer soit l'hyper humidité,  soit l'hyper sècheresse.. Et surtout  tenter de comprendre..  ces phénomènes naturels mais si complexes..   Ahhh  si je pouvais espérer aussi voir mes gouts et mes aspirations se stabiliter,  là ou je voulais de la couleur,  je cherche des ombres et de la simple verdure.  Là ou je voulais des jeux de pétales,  je cherche des jeux de feuilles..   Car en plus,  je complique les choses par mon inconstance..  Enfin..  tout cela pour dire que je compatis  à voir tous ces dégâts au jardin.  COURAGE..

      • Dimanche 9 Juillet à 11:41

        Bien d'accord avec cette analyse. Les certitudes au jardin me semblent toujours un peu optimistes et, pour tout dire, me paraissent bien souvent tenir de la méthode Coué. Les vérités sont celles que la nature nous impose et le chemin dans lequel elles s'inscrivent n'est linéaire ni dans le temps ni dans l'espace. Alors on gère l'imprévu qui par définition ne peut que l'être partiellement et on remonte ses manches. Belle journée

    6
    Lundi 10 Juillet à 19:12

    Quelle guigne le bouleau ET le pommier !

    Bon courage pour le déblayage.

    L'hydrangea est magnifique ceci dit.

    Aude.

      • Dimanche 16 Juillet à 10:42

        C'est sûrement que ça devait se passer comme ça. Bon, on va se dire que ces coups de vent sont tout de même très rares et que pareille mésaventure ne se reproduira pas de sitôt. On croise les doigts. Ici, les hydrangea se plaisent bien et sont assez satisfaisants à l’œil. Belle journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :