• G7: c'est arrivé près de chez nous

     

    C'est arrivé près de chez nous

     J'ai fait de mon mieux mais pour l'accréditation, ça n'a pas été possible. Alors je vais tenter, grâce aux images officielles obtenues par des voies détournées, de vous narrer l'événement de la façon la plus exhaustive possible.

    Sur la première image, on se rend bien compte que ça se passait au bord de l'eau. A-t-on ou non taquiné le brochet entre collègues ? Rien n'a malheureusement pu être établi de façon certaine concernant cette information. Il est d'ailleurs regrettable qu'aucun des membres invités n'ait songé à poster une petite photo de famille à l'occasion de ce petit moment convivial de détente. Mais bon... c'est comme ça.   

     

    C'est arrivé près de chez nous

     Bien sûr, ce genre de rencontre comporte des aspects protocolaires qui ne sauraient être écartés au risque de paraître bien peu accueillant. Les trompettes de la Garde Républicaine, ne reculant devant aucun sacrifice pour combler les hôtes de la France, se mirent à l'eau et, sommet placé sous le signe de la préservation de la planète oblige, nous eûmes droit à une présentation soignée où le vert se taillait bien évidemment la part du lion. On remarque, sur le haut de l'image, les pompons des trois marins chargés de maintenir en équilibre la plateforme sur laquelle les musiciens avaient pris place. Petite erreur de jugement, il aurait fallu prendre des marins plus grands pour cette tâche mais bon... on ne peut pas penser à tout.  

     

    C'est arrivé près de chez nous

    Des fleurs pour figurer le drapeau national. Quelle bonne idée ! Seul petit bémol, pour le bleu, on n'a pas vraiment trouvé la couleur adéquate mais bon... c'est le geste qui compte, non ?  

     

    C'est arrivé près de chez nous

    Pour rester dans la thématique voulue par notre gouvernance, les services en charge de la sonorisation des différentes prises de paroles de tous les protagonistes de cette réunion au sommet avaient imaginés ces microphones végétaux qui collaient parfaitement à l'ambiance. Ils furent d'ailleurs très appréciés par l'ensemble des convives à l'exception de l'un d'eux dont je tairai le nom par courtoisie et à qui l'on dût fournir un appareil classique pour cause d'allergie au pollen. Mais bon... lui aussi, il aurait pu penser tout seul à apporter ses anti-histaminiques. 

     

    C'est arrivé près de chez nous

     Je n'ai pas eu l'occasion de pénétrer à l'intérieur de l'Hôtel du Palais où étaient logés les participants de la réunion mais des indiscrétions de couloir m'ont permis de comprendre l'utilité de ces étranges objets pendants. Sur la terrasse donnant sur la mer, un créateur très en vue dans la capitale avait imaginé ces sortes de... oui, de guirlandes lumineuses qui couraient le long de grandes structures métalliques aériennes imitant à la perfection les branches de végétaux.

    J'aimerais bien avoir les mêmes à la maison mais bon... notre terrasse ne donne pas sur la mer. Dommage.

     

    C'est arrivé près de chez nous

     Chacun de ces grands événements ayant lieu sur le sol national est l'occasion pour nos forces armées de tester les nouveautés du catalogue printemps-été de nos principaux fournisseurs en matière d'armement. Si le nom et les utilisations de cet engin furtif repéré ( donc pas si furtif que ça, ahah ! ) à proximité du lieu de la conférence ne peuvent être bien évidemment dévoilés , on appréciera quand même le bijou de technologie qui nous est présenté ici. On ne sait pas à quoi ça sert mais bon... si on nous le dit pas, on peut pas deviner ! C'est vrai, quoi ! C'est agaçant à la fin ce culte du secret. 

     

    C'est arrivé près de chez nous

    Gros plan sur l'une des jambières portées par nos valeureuses forces de l'ordre. Ici encore, le liège a supplanté le bête plastique pour faire couleur locale. Moi, j'aime bien mais bon... paraît que les bestioles qui logent dans le liège, ça démange un peu. C'est possible.

     

    C'est arrivé près de chez nous

    Au départ, cet arbre du parc de l'Hôtel du Palais avait été choisi comme arbre à palabres par notre Président mais bon... les autres convives n'aiment pas les histoires, le soir avant de s'endormir. Du coup, on a laissé tomber l'idée.   

     

    C'est arrivé près de chez nous

     Encore un truc furtif de nos forces armées. Y'en a partout en forêt. A quoi ça sert ? Je ne sais pas mais bon... ça n'explose pas quand on marche dessus. c'est déjà ça, non ? 

     

    C'est arrivé près de chez nous

    Comme les palmiers ne poussent pas bien dans nos contrées et encore moins tout près de l'eau où les tempêtes salées leur font des feuilles miteuses, on a planté en urgence des albizias. C'est pas exactement pareil mais bon... c'est pas mal quand même. Ça fait bien vacances au soleil et tout, et tout.

    Des réunions toute la journée. Ah bon ? Mince alors... J'aurais pourtant juré... 

    C'est arrivé près de chez nous

     

    C'est arrivé près de chez nous

    Ah mais là, rien à voir avec le sommet pour ces deux photos ! C'est chez nous ça. On a beau faire attention mais bon... il arrive parfois que l'on s'égare.

    Faites comme si vous n'aviez rien remarqué parce que le rédacteur de cet article est d'une susceptibilité assez lamentable. Si vous relevez ça, on n'a pas fini de l'entendre ! J'y tiens autant pas.  

     

    C'est arrivé près de chez nous

    Dans le document concernant la déclaration finale du sommet, on trouve, à la page 27 du compte rendu, cette image qui ne semble pas avoir grand rapport avec le reste du contenu des discours. J'ai demandé des explications aux différents services en charge de la communication et il apparaît que cet élément fait bien partie de la dite déclaration finale et qu'il en est même l'une des pièces maîtresses. 

    Pour autant, personne n'a su m'expliquer à quoi il servait ni même quelle signification il pouvait avoir. C'est tout de même étonnant mais bon... il faut bien le reconnaître, la politique internationale, c'est pas toujours très simple. 

     

    C'est arrivé près de chez nous

     L'un des invités avait tenu à témoigner sa gratitude au maire de la ville d'accueil en lui offrant cette statue d'oiseau. Un colibri, je crois ou ce genre d'oiseau exotique. Toujours est-il que l'édile ainsi gâté se devait d'installer rapidement quelque part en ville l'encombrante bestiole et ce malgré son allure disons...un peu cheap.  Il fut donc décidé d'en faire profiter une ruelle de l'un des faubourgs un peu déshérités de la ville en vantant aux habitants de celle-ci la valeur culturelle d'un tel cadeau.

    " Je m'en fous d'ce piaf ! " aurait répondu une habitante de la ruelle. D'accord mais bon... moi je l'aime bien ce colibri. 

     

    C'est arrivé près de chez nous

    Pendant ce temps-là, à Dublin, il faisait beau mais bon... parfois, il pleut aussi. 

     


  • Commentaires

    1
    Renée Boy Faget
    Mardi 27 Août à 21:19

    Ha...ha...tu pourrais en écrire des romans ... cela dit Dublin je l'ai vu sous  la pluie il n'y a pas très longtemps ... quant à l'Hôtel du Palais j'en garde un si bon souvenirs ...oui bon je ne suis pas un "grand de ce monde" mais j'y ai trainé mes santiag's et mes escarpins à très haut talons .... ... hummm dommage mais je n'ai pas remarqué ce w.e là l'arbre à palabre (les massifs de bégonias , si laid de l'entrée m'ont dissuadés d'aller plus loin que les ors du Palais que je ne me suis pas lassée d'admirer ... belle soirée à toi l'écrivain de haut vol !!!

      • Vendredi 30 Août à 19:28

        Ben oui Dublin en été et l'Irlande plus généralement, l'été c'est assez pluvieux. Cette photo a été prise en avril et au printemps l'Irlande est un peu moins humide pour l'expérience que j'en ai. Nous avons nous aussi dîné à l' Hôtel du Palais et c'est vrai que la vue depuis la salle à manger était assez réjouissante. Quant à la végétation, j'avoue ne pas l'avoir beaucoup observée ce soir-là. L'arbre de toute façon et pour notre plus grand plaisir se trouve dans notre jardin et il ne sert pas non plus d'arbre à palabres. Belle soirée

    2
    marielo
    Mardi 27 Août à 23:48

    Le rédacteur est en grande forme, les photos toujours à tomber! Génial!!

      • Vendredi 30 Août à 19:31

        Le rédacteur te remercie et pour les photos, un smartphone finalement ça fonctionne pas trop mal pour un blog. L'avantage étant qu'on l'a plus souvent dans la poche que l'appareil photo. Belle soirée

    3
    Brigitte
    Mercredi 28 Août à 07:45

    Excellentissime ! Comme si j'y étais ! Mais bon... je n'avais pas été invitée pourtant j'avais des choses à dire moi !

    Bravo, c'est succulent, truculent, incisif et magnifique, drôle et percutant ! Parfait. 

    Belle journée. Brigitte.

      • Vendredi 30 Août à 19:49

        Oui, des choses à dire, il y en aurait mais serait-on seulement écoutés et qui plus est entendus. J'en doute fort même si ce n'est pas une raison pour s'abstenir.  L'humour est la politesse du désespoir disait un monsieur fort érudit du XIXème siècle. J'ose espérer que même si l'on ne fait guère d'illusions sur la sagesse des hommes de pouvoir, on n'en manie pas pour autant l'humour dans le seul but d'exprimer une tristesse sans bornes au vu des turpitudes de notre monde. Ce serait dommageable et sans issue. Mieux vaut donc en rire... Belle soirée 

    4
    Mercredi 28 Août à 18:43
    Un super G7 ! Mais heureusement Dublin c est encore mieux...
      • Vendredi 30 Août à 19:51

        Dublin n'était pas concomitant mais cette déambulation tranquille le long d'un bord de mer accessible apportait un contrepoint réconfortant aux gesticulations biarrotes. Belle soirée   

    5
    Mercredi 4 Septembre à 09:10

    Jubilatoire, merciiiiiii.

      • Mercredi 4 Septembre à 12:16

        On s'amuse comme on peut des grands déploiements médiatique, militaire, policier, j'en passe et des meilleurs auquel nous avons assisté en ce mois d'août. Je préfère ne pas savoir quel bénéfice nous avons pu en tirer ni même ce que cela nous a coûté. Le rire grincerait peut-être un peu et j'ai décidé comme Candide de cultiver mon jardin. Il est un peu sec en ce moment mais bon... je peux quand même en profiter à l'ombre accueillante des arbres. Belle journée  

    6
    Dimanche 15 Septembre à 03:39
    Vos articles sont très intéressants et à chaque fois bien illustrés! Merci pour le partage!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :