• Fallait-il tondre ?

    Fallait-il tondre ? 

    Ce fut la question du weekend qui eut bien entendu ses partisans et... ses détracteurs. Je note ces termes au pluriel mais en fait, j'étais tout seul à m'en soucier. Bon...

    OUI ( une voix ) parce que l'herbe, encouragée par une météo adéquate, avait décidé malgré un premier passage de l'expert en tonte ( Vous noterez au passage le nombre d'experts auto-proclamés dont les medias font leurs délices. C'est donc dans le cadre de cette imposture supposée ou réelle que j'ai décidé en plein accord avec moi-même de me bombarder expert en tonte. Après tout, ça ne mange pas de pain et je ne suis pas moins inculte qu'un autre dans ce domaine.) , de pousser ( Pour rappel, il s'agit de l'herbe. Oui, je sais, on s'y perd. d'ailleurs, moi-même...) en mode "marée montante dans la baie du Mont-Saint-Michel".

    NON ( une voix aussi car je sais modifier ma voix. Ben oui! ) parce que ça avait décidé de camper dans la dite herbe , s'installant au gré de sa fantaisie et ce, sans en référer en aucune manière aux jardiniers du lieu qui se trouvèrent, de facto, confronté à un dilemme des plus contrariants. TO MOW OR NOT TO MOW, THAT IS THE QUESTION.

    Avec la convocation de Willy S. à la barre en tant que témoin même pas assisté, je m'aperçus que la question prenait un tour des plus délicats et je décidai sagement de renoncer à me creuser les méninges en remettant à plus tard ce travail que je n'avais manifestement pas envie d'entreprendre. Hum,... Tout ça pour ça ?

    Fallait-il tondre ?

    Ça au mieux de sa forme. C'est cute, non ? Oui et je me suis aperçu en potassant le sujet que j'aurais fait beaucoup mieux si j'avais, moi aussi, pu disposer de la reine des tondeuses, à savoir le modèle ci-après exposé.                              

    C'est tout de même autre chose, non ? Quelle inventivité ces Belges tout de même !  

    Fallait-il tondre ?  from Internet

    Continuons à filer la métaphore littéraire ( Glups! terrain miné ! ) pour nous intéresser aux réalisations jardinesques en préparation ou en cours de réalisation.   A l'ouest, donc, quoi de nouveau ?

    Fallait-il tondre ?

    Sous un soleil franc et massif, nous continuons à grignoter les larges portions encore pourvues de leur seule herbe à vaches afin de constituer la structure de nos "chambres" circulaires ou elliptiques comme celle marquée par la bande de terre se terminant sous le pêcher en fleurs. Y ont élu domicile des graminées ( encore belges. Décidément, ça devient contagieux! )auxquelles nous adjoindrons quelques productions du SOL (quelquefois belges, je vous l'accorde )encore en gestation à l'heure où je vous parle.

    Fallait-il tondre ?  Fallait-il tondre ?

    A gauche, un des massifs qui commence à se réveiller un peu pour produire une tache colorée un peu conséquente au jardin alors que les autres achèvent leur toilettage sous la main experte de la jardinière en chef. Le salon de jardin est sensé attirer le beau temps.

    Pour l'instant, sa réputation semble un peu surfaite mais gageons, pour paraphraser certains de nos grands élus, que le temps saura apporter la preuve du bien-fondé d'une telle installation sur le territoire qu'il nous échoit, mes collaborateurs et moi-même, d'administrer et auquel nous saurons insuffler une énergie positive propre à mobiliser les forces vives qui le composent. La suite du discours pourra être avantageusement consultée dans l'un des albums de Spirou ( Mazette, quelle référence ! Oui, je sais c'est... encore belge. ) où le maire de Champignac en Cambrousse commet l'un de ses inénarrables discours fleuve dont la longueur n'a d'égale que l'insondable manque d’intérêt pour ses concitoyens.

    Fallait-il tondre ?  Fallait-il tondre ?  

    Pas d'orchidées pour Miss Blandish, juste une pivoine, arbustive quand même, et des tulipes, tant qu'il y en aura.

    Fallait-il tondre ?  Fallait-il tondre ?

    Tulipe en mal de sèche-cheveux et un Epimedium dont la devise pourrait être:       "Pour vivre heureux, vivons caché."

    Fallait-il tondre ?  

                                Soleil au ras des pâquerettes 

                Fallait-il tondre ?

     

               Sauge d'un jour de printemps tirée du "Songe d'une nuit d'été"                           Cadeau du SOL 2015 d'Alain Andrieux,grand merci à lui.

     

    Et pour clore cet article, je vais chanter. Ah non ? Bon, comme vous voulez.

    PORTEZ-VOUS BIEN !    

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Avril 2016 à 04:51

    Le bonheur de te lire n'a d'égal que la beauté des massifs , surtout de ce qu'ils contiennent ...le salon jaune est lumineux à lui seul et remplace avantageusement les rayons de soleil ... oui c'est toujours difficile d'épargner les égarées de la tonte ... (je ne ferais que çà des îlots échevelées pour épargner l'une  ou l'autre   ;)  bon jardinage 

      • Lundi 4 Avril 2016 à 20:17

        Pour les massifs et surtout celui qui est présenté sur trois des photos, je suis parti d'un tableau de Boticelli dont j'ai noté les accords de couleurs qui me plaisaient en plus du pourcentage ( à la louche quand même ! ) de présence de chacune des couleurs. Et puis j'ai cherché les plantes qui me permettaient de m'approcher le plus possible de ce que j'aimais dans le tableau de départ. Forcément des ajustements restent à faire mais je n'en suis pas mécontent. C'est chez toi ainsi qu'en Angleterre que j'ai pris conscience de la nécessité de points colorés permanents pour réveiller le jardin. Merci pour ça. J'ai été, comme je l'ai écrit très impressionné par ton jardin méditerranéen et moi qui ne suis pas un fan du genre, je songe un jour à tenter quelque chose dans ce sens. Merci de ton passage. Belle soirée 

    2
    Lundi 4 Avril 2016 à 06:51

    Quand je te verrai à St Jean, je ne pourrai m'empêcher d'avoir l'image du barde... Ah non ! Pas la Reine des Neiges !!! Please !

      • Lundi 4 Avril 2016 à 21:06

        Bon pour le barde, va falloir oublier si tu ne veux pas de tempête impromptue à Saint Jean. Ce serait dommage pour nos végétaux préférés. La Reine des Neiges, je ne connaissais pas mais pourquoi pas si un chœur veut te rendre hommage. Je vais de ce pas me préparer au cas où ... Time will tell.                         Let it go, isn't it ?  

    3
    Lundi 4 Avril 2016 à 07:45

    Avant de partir au travail voilà une petite lecture qui fait du bien !

    Belle journée

      • Lundi 4 Avril 2016 à 21:08

        Content de te procurer un bon départ pour la journée. Bonne journée

    4
    Mardi 5 Avril 2016 à 14:42

    La prose, même si elle n'est pas entièrement belge se laisse en tout cas lire d'une seule traite...

    Je n'ai pas eu à me préoccuper de la deuxième tonte de la saison pour cause d'eau pas très limpide (merci Sirocco) qui nous tombe des nuages depuis quelques jours.

    J'admire tes arbres et tes futures "chambres" qui vont donner un habit digne d'un grand couturier à ton jardin.

    Je suppose que l'expédition à St Jean sera suivi de plantations. Moi qui rêve pouvoir une fois dans ma vie aller à cette grande messe de la plante. Ici dans le sud de l'est nous n'avons pas ce genre de manifestations et c'est bien dommage.

    Bises fort humides

    Sabina

      • Mardi 5 Avril 2016 à 19:13

        Ici pas de Sirocco mais l'herbe attend toujours sa seconde tonte. Pluies éparses et verdure mouillée. Pour la boutique de haute couture, nous pensons ouvrir d'ici à une bonne dizaine d'années ce qui nous laisse encore le temps pour créer une collection présentable. 

        Shopping à saint Jean sûrement mais aussi pour récupérer des commandes et plantations forcément en suivant. Nous essaierons d'être raisonnables d'autant que les prix foire sont comment dire... peu avantageux d'où l’intérêt d'une commande préalable. Ici dans le Sud de l'Ouest, quelques foires sans commune mesure avec cette grand messe mais pourtant sympathiques et assez bien pourvues en terme de diversité. Nous allons en essayer une au Pays Basque espagnol. Je vous raconterai ça. 

        Belle soirée avec éclaircies ensoleillées du Sud de l'océan.

    5
    Vendredi 8 Avril 2016 à 22:05

    Une petite promenade par chez vous est toujours "oxygénante" pour le cerveau ! Quelle verve, quelle prose !Très jolie avant dernière photo. Bon Saint-Jean !

      • Vendredi 15 Avril 2016 à 21:14

        Merci de ton passage. Saint Jean fut très réussi malgré un temps pas franchement extraordinaire.

        Belle soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :