• Fairy tale

     Fairy tale 

    Il n'aura échappé à personne que l'information de la semaine, c'était ça.

     From Internet 

         Vous voudrez bien excuser la qualité de la photo qui manque un peu de ressemblance ( quoique ? ) mais ne possédant que peu de relais outre-atlantique, je n'ai pas pu me procurer de cliché plus proche de la réalité.  

    Même s'il ne nous appartient pas de juger les raisons qui ont conduit des terriens comme vous et moi à ouvrir une fois de plus une boîte de Pandore qui, ces derniers temps, ne doit plus très bien fermer ou même avoir carrément perdu sa serrure, il semble raisonnable de s'en inquiéter un peu ( beaucoup... ). 

    En effet, s'il est communément admis que les agissements de ces bipèdes américains trouvent souvent quelques échos redondants au sein même de notre vieille Europe, il apparaissait utile autant que nécessaire d'en traquer les signes précurseurs dans                     notre environnement quotidien, fût-il le plus innocent.                 Le jardin par exemple.

     

    Je décidai donc d'investiguer de façon pépère ce lieu mille fois parcouru, étant entendu que je n'y découvrirais rien de bien sensationnel. Bien au contraire même. C'est donc l'esprit léger que je partis à la recherche de l'hypothétique agent orange de sinistre mémoire. 

     

    Quelques feuilles colorées mais rien de bien concluant dans cette partie du jardin.           Je progressai donc un peu plus avant et quelle ne fut pas ma surprise           quand je tombai sur ceci !

     

     Quelque chose clochait d'autant plus qu'en m'approchant, la triste réalité me tomba dessus comme la misère sur le monde. 

     

    Le doute n'était plus de mise et je devais me rendre à l'évidence. Le jardin était bel                    et bien grignoté par la couleur honnie. Honnie ?                   Ben oui comme dans "Honni soit qui manigance".

     

    Un rapide calcul m'amena à conclure qu'environ 50% de la surface totale du jardin était d'ors et déjà contaminée par le sinistre agent. Glups !

    Et que l'on ne s'y trompe pas parce qu'au-delà d'une couleur orange d'apparence inoffensive, c'était bien la peste brune qui faisait son oeuvre. La preuve ?

     

     

      Bien entendu, toute ressemblance avec des événements, lieux ou personnages existants ne saurait être que fortuite.    

    Enfin, peut-être... 

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Novembre 2016 à 18:30

    Tu me fais rire ! Et ça fait du bien après les nouvelles récentes from over the pond. Tes photos sont sublimes comme d'habitude. Quelles belles couleurs ! Bises

      • Samedi 12 Novembre 2016 à 12:50

        Un peu de couleur dans un monde de brutes ne peut pas nuire. Profitons-en. belle journée 

    2
    Vendredi 11 Novembre 2016 à 18:43
    Ou l'automne au jardin !
      • Samedi 12 Novembre 2016 à 12:51

        Aïe ! Ça n'augure rien de bon pour l'hiver alors ? Belle journée

    3
    Vendredi 11 Novembre 2016 à 18:52

    Le jardin est le meilleur des refuges pour oublier la cacophonie de l'humanité.

    Au moins un instant.

    Aude.

      • Samedi 12 Novembre 2016 à 12:53

        Le Candide de Voltaire aurait dit: " Cultivons notre jardin. " Reste à savoir si ce sera suffisant parce que nécessaire, ça l'est assurément. Belle journée

    4
    béatrice
    Vendredi 11 Novembre 2016 à 19:01

    C'est toujours un plaisir de te lire, un vrai refuge le jardin par les temps qui courent , tu as bien raison! 

    La dame brune fait son oeuvre, allez vite de la compote...

    Bises à tous les deux

     

      • Samedi 12 Novembre 2016 à 12:55

        Si toutes les pestes brunes pouvaient finir en compote, je crois bien que nous serions nombreux aux fourneaux. Bises de nous deux et Belle journée.

    5
    Vendredi 11 Novembre 2016 à 19:05

    je rigole toujours en venant te lire, c'est plaisant, récurrent et tout à fait de circonstance

    espérons que la vérole qui va envahir un lieu certain saura travailler à faire bon usage des biens qui lui auront été offerts en pâture par de pauvres moutons ruminants de gauche à droite sans trop savoir si l'herbe du pré est (ou était) encore consommable, on dit qu'un mouton qui tombe de la falaise entraîne les autres.

    Sacrebleu, la misère n'est pas près de s'éloigner tout comme la peste qui va bientôt traverser les océans pour venir nous chanter les louanges d'une culture drapée dans ses OGM et ses poisons volatiles, gageons que notre pauvre campagne va voir se disperser de bien sinistres miasmes qu'il faudra s'ingénier à éviter, diantre, la curée va être sévère

    Belle fin de soirée et bon week end

     

    P.S. ton érable est de toute beauté

      • Samedi 12 Novembre 2016 à 12:57

        ... Oui, pour éviter de s'approcher trop près du bord de la falaise. En tout cas, essayer. Belle journée. 

    6
    Vendredi 11 Novembre 2016 à 19:08

    Encore un post d'une grande intelligence. Tes publications ne sont pas si nombreuses mais de très grande qualité.

    Quant aux photos, la seconde est en effet tout droit sortie d'un conte de fée. Un rêve de jardin !

      • Samedi 12 Novembre 2016 à 13:02

        Un rêve depuis le jardin, oui. Si cela pouvait participer à redonner des couleurs à un monde qui se complaît dans la grisaille pusillanime. Bises et Belle journée   

    7
    Carine
    Samedi 12 Novembre 2016 à 04:44

    Toujours tres plaisant de vous lire, meme si ce n'est pas drôle ce climat ca m'a fait sourire, on a la chance d'avoir notre jardin comme refuge mais cela va t il suffire encore longtemps?

      • Samedi 12 Novembre 2016 à 13:10

        Pas sûr que le jardin puisse être un refuge bien efficace contre tout ce que l'humanité compte de bêtise mais au moins nous apporte-t-il un dérivatif propre à en pondérer, l'espace d'un moment peut-être, les aspects les plus nauséabonds. L'optimisme reste de mise même s'il relève parfois de la méthode Coué. Belle journée.

    8
    Samedi 12 Novembre 2016 à 09:08
    Marie-Claude

    J'adore ce post !!! Il m'a bien fait sourire, un rire peu grinçant c'est vrai mais ne dit-on pas qu'on peut rire de tout ...

    Vos photos sont très belles !!!

    MC

      • Samedi 12 Novembre 2016 à 13:15

        Rire de tout ? Oui, sûrement pour ne pas en pleurer et puis Desproges l'a dit avant moi, peut-on rire de tout ? Oui mais avec n'importe qui ? Pas sûr... Belle journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :