• Digression picturale

    "Votre avis m'intéresse!" pourrait être le slogan de cet article et " Digression picturale" son titre.

     

    En lisant nos blogs, je perçois l'impatience à pouvoir enfin annoncer: " Il est arrivé !" Il ? Ben oui, le printemps!

    Celui par la magie duquel le jardin s'éveille dans tous les coins et allume dans nos yeux les étincelles qu'une enfance enfuie savait si bien faire briller. De tous temps, les hommes se sont attachés à célébrer cette renaissance et bien sûr, les artistes à leur tour transportés par cette lumière retrouvée, sont venus puiser leur inspiration dans ce renouveau de la vie.

    Alors, parce que ce que nous attendons de cette renaissance n'appartient qu'à nous, les représentations qui s'y rattachent diffèrent aussi.

    Dis-moi quelle oeuvre picturale te vient à l'esprit quand on parle du printemps et... je ne serai pas pour autant capable de te dire qui tu es.

    N'ayant suivi aucune formation en décryptage de la boule de cristal, je me bornerai donc à vous faire part de mon choix parmi l'abondante production en lien avec ce thème. Je ne m'étendrai pas sur le pourquoi de ce choix simplement parce que d'autres avant moi ont su, bien mieux que je ne pourrais le faire, exprimer les sensations que ces œuvres éveillent en nous.

    J'ai choisi, pour ma part, le tableau de Sandro Botticelli. "Primavera". C'est court, généraliste et ça ratisse large. Ça a le mérite d'annoncer clairement la couleur mais on pourrait penser qu'il ne s'est pas trop foulé même si ça laisse de la place à l'interprétation et à l'appropriation. Cependant, pour le reste, j'avoue juste mon incapacité à mettre en mots ce que ce tableau me procure comme sensations. Si les grandes douleurs sont muettes, les grandes émotions le sont peut-être aussi.

     

          

         from Wikipedia                                                                                                                                                                                                   Botticelli - Primavera

    La femme y est omniprésente. Dans nos jardins aussi si je m'en réfère au nombre de sites tenus par des dames et traitant de cette passion. Sans faire d'extrapolation de bazar,  on pourrait ne pas s'en étonner puisqu'aussi bien la transmission de la vie est leur domaine réservé comme le sont ces fruits gourmands qui éclairent le feuillage des arbres du tableau.

    Mon ambition serait d'être capable de me servir des couleurs de cette oeuvre pour réaliser un massif  les mettant en scène. Pas facile parce que ma faible érudition en botanique ne m'apporte qu'un nombre restreint de noms de plantes capables de restituer une telle harmonie. 

    Alors, si le jeu vous amuse et que mes explications fumeuses ne vous ont pas encore lassés, faites-moi part de vos choix picturaux.

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 12 Mars 2015 à 09:40

    Coucou,


    Voila un article constructif et intéressant...


    pour ma part je vois plutôt une oeuvre de claude monet peinte en 1901 et qui porte le doux nom de "l'allée du jardin de Giverny",  mais pourquoi ce tableau plus qu'un autre ? parce qu'il représente pour moi le printemps et la diversité qui l'accompagne, le mélange et la profusion des couleurs  s'ajoutant à l'opulence du jardin qui explose où que l'on porte les yeux, tant dans les arbres que dans les fleurs c'est la richesse qui prévaut. On remarquera aussi l'extrême attention portée à chacune des espèces plantées pour éblouir et attirer le regard de celui qui voudrait s'y perdre un instant ou plus longtemps.


    J'y vois également l'extrême douceur et l'apaisement des sens, de l'esprit, un fauteuil, le regard qui porte sur chacun des massifs, arbre, plante, floraison, le corps entre en symbiose avec l'oeuvre, avec l'endroit, avec le jardin qui s'apparente à un éden.


    L'oeuvre dissimule la maison qui reste au loin presque cachée derrière les frondaisons des arbres et des plantes, à peine la devine t'on, ce n'est pas le but de l'oeuvre, non, seul règne en maître le jardin dans son absolue beauté, une déclinaison du paradis pour le peintre mais aussi pour le visiteur qui découvrira le jardin dans toute sa splendeur avec à la clé la plus belle saison qui soit, le printemps.


    Merci pour cette pause artistique et printanière. 


     

    2
    Jeudi 12 Mars 2015 à 20:55

    Si tu me dis Printemps en peinture il me vient à l'esprit tout de suite le tableau "La Primavera" d'Arcimboldo.

    Le peintre est celui qui peint des visages fait avec des fleurs et des fruits ou des feuillages. Pour le printemps ce sont bien entendu des fleurs qui poussent en cette saison et on y trouve certaines que nous continuons de cultiver.

    Ces visages me font sourire chaque fois car ils n'ont rien de "copies du naturel" mais ce sont des transmissions d'une impression ou d'une idée que le peintre a voulu transmettre et chacun d'entre nous peut y mettre ce qu'il veut.

    Mais le peintre que j'admire le plus c'est "Dame Nature" qui arrive à me surprendre tous les jours et qui ne me sert jamais deux fois le même tableau.

    Bisous

     

    3
    Jeudi 12 Mars 2015 à 21:34

    Merci à toutes les deux de vos messages et d'avoir accepté de commenter vos choix de façon si naturelle . Je suis très content que les deux tableaux choisis par l'une et par l'autre soient suffisamment différents du mien pour qu'on y décèle des inclinaisons personnelles différentes qui font écho à une diversité de vue bienvenue au sein de la communauté des jardiniers. 

    Je suis aussi un fan de Dame nature et de ses cadeaux sans cesse renouvelés même si je ne me lasse jamais de certains tableaux sur lesquels je découvre ou redécouvre toujours un détail, une lumière, une impression qui m'avait auparavant échappé.   

    Bonne soirée

         

    4
    Jeudi 12 Mars 2015 à 22:12
    Sylvaine

    Pour moi, c'est Matin de printemps à Eragny de Monet.


    Mais en fait, le plus beau tableau, c'est celui que nous offre la nature.


    Bonne soirée

    5
    Dimanche 15 Mars 2015 à 19:31

    Un très joli tableau dont la lumière exprime remarquablement ce retour encore timide des beaux jours. On y sent encore toute la fraîcheur des pluies de printemps et des matins où l'on garde le manteau.

    Bonne soirée 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :