• Concours de printemps

      Concours de printemps

     

     

    Ne reculant devant aucun sacrifice pour satisfaire nos lecteurs ( lectrices ), nous organisons, cette semaine, un concours dont le caractère un peu osé ne fera pour autant pas oublier la haute tenue des débats concernant le choix cornélien qui se sera présenté à nos jurés à l'heure du vote final.  

    Mais avant toute chose et pour ne pas vous faire languir plus longtemps, dévoilons le thème de ce concours, premier du nom sur ce blog. Il s'agit ni plus ni moins d'un concours de beauté puisque seront confrontés ce jour les silhouettes de rêve de nos plus pulpeuses corolles de printemps qui, pour l'occasion, défileront mouillées !!!

    Bien sûr, nous aurions préféré vous offrir de jolies naïades en tee shirt moulant comme chez les pros mais notre budget serré et une météo une peu frisquette nous ont obligé à revoir nos ambitions à la baisse. Comme dirait l'autre, on fera mieux la prochaine fois.

    Voici donc la présentation de nos candidates, triées sur le volet ( Pas ceux en bois bien sûr! Faut vraiment tout expliquer. )

     

    Et pour commencer notre défilé, voici venir du pied d'un cornus encore en hibernation, celles que le monde entier nous envie à savoir les tulipes à queue courte et à robe froufroutante. Leur robe savamment fripée souligne à merveille les douces tonalités de rose rehaussées de fines rayures de vert tendre. On pourra regretter le léger manque d'épanouissement de certaines des membres du groupe et une dispersion des gouttes un peu aléatoire. Un peu de précipitation peut-être lors de la séance de maquillage. Il est vrai que la recherche de l'originalité à tout prix conduit parfois nos candidates à une mauvaise gestion du temps. Du joli travail malgré tout et tous nos encouragements.   

     

         Concours de printemps 

     

    Il s'agit, avec notre seconde candidate, d'une toute autre présentation. Ici, la sobriété apparente ne doit pas masquer un gros travail sur la carnation et une recherche ma foi fort bien aboutie d'une forme élancée et pure dans la grande tradition des tulipes simples de grand port. La mise en eau de la corolle est bien maîtrisée et idéalement répartie sur le corps fuselé de notre jeune candidate. On regrettera simplement qu'un spectateur un brin émoustillé nous cache partiellement la belle de son veule feuillage terne et foncé. Il sera d'ailleurs évacué manu militari par les forces de l'ordre présentes sur les lieux. Ben oui, faut pas pousser quand même ! De la belle ouvrage en vérité. Le jury apprécie à n'en pas douter si l'on s'en réfère aux regards hallucinés de certains de ses membres.  

     

         Concours de printemps

     

     

    On change de registre avec notre troisième candidate qui n'est autre qu'une représentante de la grande famille des hellébores. Celle dont on ne compte plus les titres et les distinctions. Notre candidate d'aujourd'hui arbore une tenue très construite à la découpe parfaite et aux proportions harmonieuses. Les gouttes viennent souligner avec beaucoup d'élégance une présentation sans faille. On notera peut-être une légère raideur d'ensemble mais il s'agit encore ici d'une candidate dont la présentation est irréprochable. Toutes nos félicitations.

     

         Concours de printemps

     

     

    Beaucoup de légèreté et d'élégance chez notre candidate numéro 4. Des attaches arachnéennes et un port très maîtrisé même si l'on peut regretter, comme chez la candidate précédente d'ailleurs, une propension à baisser la tête ce qui a tendance à alourdir un peu une silhouette, par ailleurs, fort gracile. Peut-être une tendance chez nos jeunes modèles à adopter des postures copiées dans de grands magazines ou plus simplement un excès de gouttelettes qui plombent un peu une corolle par ailleurs sans défauts. On notera également le dégradé subtil marquant l'entrée de corolle. Petit bémol, cette enveloppe qui pend un peu en haut de tige. Rien de rédhibitoire mais, dans le très haut niveau, le plus infime détail peut avoir son importance. C'est tout de même très beau et des applaudissements nourris saluent son passage sur le podium.      

     

     

         Concours de printemps

     

     

     

     

    Devant tant de délicatesse, certaines candidates vont malheureusement commettre le faux pas de trop à l'instar de cette renoncule qui, ne reculant devant aucun artifice, a choisi de se jeter à l'eau dans le bassin espérant ainsi tromper un jury qu'elle pensait plus naïf qu'il n'était. Alors bien sûr, le subterfuge aurait pu fonctionner mais la différence flagrante entre rosée délicate et auto-aspersion grossière visant à l'imiter n'a pas échappé à la sagacité de nos juges qui ont, dans l'instant, purement et simplement disqualifié l'indélicate. On ne peut s'empêcher de regretter le geste de cette candidate qui possédait, à n'en pas douter, des arguments suffisamment convaincants pour qu'il ne lui soit pas nécessaire de recourir à l'usage d'expédients prohibés par un règlement pourtant très clair.      

     

       

     

       Concours de printemps

     

     

     

    Le résultat des délibérations n'étant pas encore connu à l'heure où je vous parle, je vous invite, dès à présent, à donner votre avis sur toutes ces candidates et à voter pour élire Miss Corolle mouillée 2015. 

    Si vous avez aimé la robe savamment déstructurée de Miss Froufrou, tapez 1.

    Si vous préférez le classicisme et l'élégance sobre de Miss Carnation, tapez 2.

    Si votre inclination vous porte vers la structure maîtrisée du vêtement de Miss Tutu sombre, tapez 3.

    Si vous aimez la fraîcheur naturelle de Miss Arachnea, tapez 4.

    Enfin, si le caractère évident de l'indélicatesse commise par Miss Renonculae ne vous apparaît pas, tapez 5 mais ce sera pour du beurre, sachez-le.

    A vos buzzers !

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 30 Mars 2015 à 10:48

    Moi je vote pour mam'zelle tulipe qui joue les timides et attend probablement le soleil pour dévoiler quelques courbes, il n'en faudrait pas trop cependant pour que le jardinier se sente soudain charmé par la timide donzelle et n'en perde la raison ;-)


    Bonne semaine à toi

    2
    lina
    Lundi 30 Mars 2015 à 11:27

    Je vote 2 et n'oserai pas surenchérir en gardant le ton du défilé. Excellent article, quelle maîtrise de la langue et quelles photos... je suis subjuguée!  

    3
    Viviane
    Lundi 30 Mars 2015 à 11:47

    Ayant fait, il y a fort longtemps, un peu de danse classique, je suis très sensible à la beauté de la danseuse en tutu pailleté, je vote donc pour la 3.


    Je viens de passer un agréable moment à lire ton reportage sur le défilé de ces belles, bravo tu es doué. Je crois bien que je vais le relire ... pour le plaisir !

    4
    Lundi 30 Mars 2015 à 19:29

    Je vote 3 mais surtout pour la magnifique photo. Bravo, c'est du grand art !

    5
    Lundi 30 Mars 2015 à 22:28
    Sylvaine

    Je crois que je vais voter pour l'auteur de ce texte et des photos car c'est du grand art !

    Mais je ne veux pas pénaliser les candidates alors mon choix va se porter sur Miss Tutu sombre n°3, mon amour des hellébores me perdra, un jour ! lol

    6
    Lundi 30 Mars 2015 à 22:41

    Moi je vote pour la candidate n° 4, sans aucune hésitations et une "standing ovation" pour l'auteur de ce reportage, du grand art.

    Merci mille fois c'était un moment charmant que tu m'as fait vivre.

    Bises

    7
    Mardi 31 Mars 2015 à 12:23

    Très drôle ; je me suis régalée à te lire et je vote n°2 ; je trouve d'ailleurs que son voisin au feuillage vert sombre la met bien au contraire en valeur.

    8
    Mardi 31 Mars 2015 à 21:31

    Merci à toutes de votre participation à ce modeste concours. Merci aussi pour vos louanges, j'en rougis et j'ai déjà dû racheter de nouvelles chaussures... 

    Les résultats sont donc les suivants:

    nombre de votantes (Eh oui! Que des dames.) 7

    suffrages exprimés (Vous avez toutes un avis assumé, c'est encore mieux !)  7

    La candidate n° 3 obtient 3 voix.

    La candidate n°2 obtient également 3 voix.

    La candidate n°4 obtient 1 voix.

    Sont donc élues et récipiendaires d'une demi-couronne chacune (Va pas falloir se tromper de profil pour les photos officielles!) Miss Carnation, ravissante tulipe dans sa prime jeunesse et Miss Tutu une adorable hellébore profitant, elle, de toute la plénitude d'une floraison plus installée. 

    Note de l'organisateur: Une demi-couronne, c'est vrai ça fait un peu cheap mais les sponsors ne se bousculaient pas au portillon et on ( Qui est ce "on" ? ) a choisi de privilégier le repas de gala du jury au détriment des récompenses. 

    Ben voyons ! C'est pas joli, joli tout ça...  

    Les instituts de sondage, pour une fois, avaient donné des indications en accord avec les résultats puisqu'ils avaient donné nos deux gagnantes dans un mouchoir de poche pour la victoire finale. Ils notent aussi que les commentaires rédigés sur la profession de foi ont pu avoir une incidence sur les choix exprimés et que l'éviction de la dernière candidate pour un motif somme toute assez fallacieux pourrait conduire, en cas de recours déposé par celle-ci devant le Conseil des Sages des Miss Corolles, à une invalidation des résultats et, patatras ! Y'aurait plus qu'à tout recommencer.

    Enfin, pour information et même si nos voix ne comptent pas, nous avions choisi tous les deux la candidate n° 2.

    Maryse s'est émue (à juste titre) du sort réservé au spectateur émoustillé qui a dû être évacué par le service d'ordre. Il semble que le jeune fripon ait pu regagner ses foyers après un sermon l'incitant à plus de retenue lors du déroulements de futurs événements dont nous ne manquerons pas de nous faire l'écho sur cette même antenne.    

    Bonne soirée à toutes   

     

    9
    Mardi 31 Mars 2015 à 22:43
    Oh non ! J'arrive en retard ! Tant pis j'aurais voté pour le 3 ....la photo est superbe ! Et j'aurais donné un prix d'honneur au texte qui est vraiment superbe. Bravo ! Bonne soirée. Judith
    10
    Mercredi 1er Avril 2015 à 07:40

    J'ai beaucoup rigolé en lisant ton commentaire, ça fait du bien tôt le matin ;-)


    Contente de savoir que miss "tulipe" et miss "hellébore" ont remporté le duo gagnant, c'est un peu comme élire la miss france du moment mais en plus jolie.


    Je vais garder l'idée de miss carnation pour l'automne prochain ;-) excellent choix au jardin


    Merci en tout cas pour cette parenthèse fort agréable (j'espère un prochain article tout aussi savoureux)


    bises

    11
    Mercredi 1er Avril 2015 à 14:58

    Merci de vos commentaires à toutes les deux.

    Judith, ton vote sera pris en compte  bien sûr mais comme j'ai déjà scié la couronne en deux, chacune des deux lauréates aura quand même son bout de notoriété éphémère. 

    Christine, d'autres articles suivront mais auront-ils la même tonalité ou la même saveur, ça reste à démontrer. Mais, comme les coureurs du Tour, j'essaierai de faire mieux la prochaine fois. 

    Bonne journée au soleil, je vous le souhaite.  

    12
    Jeudi 9 Avril 2015 à 23:42

    Je vote pour la candidate N°3. On ne se lasserait pas de la regarder et j'adore sa coupe !!!

    13
    Jeudi 16 Avril 2015 à 21:07

    J'aurais voté 3 mais je mettais le n°2 juste après alors je suis contente du résultat des votes! 
    Bravo, mille fois bravo pour le texte admirablement rédigé! Quel talent!

    14
    Jeudi 16 Avril 2015 à 21:19

    Merci de votre passage à toutes les deux et merci pour les fleurs. De grâce, arrêtons-nous là. J'ai déjà changé de chaussures, je vais bientôt être obligé de faire de même pour mon chapeau.

    Belle soirée à vous deux

     

    15
    Jeudi 16 Avril 2015 à 22:13

    Il va aussi falloir changer tes chemises, l'encolure va se faire trop étroite! :D

    16
    Vendredi 17 Avril 2015 à 20:17

    Aïe! J'avais pas prévu ça. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :