• Clap de fin au bassin.Enfin!

    Clap de fin au bassin.Enfin!

    Ce fut un peu long mais quand c'est fini, on oublie rapidement les petits désagréments de la mise en oeuvre. 

    Bilan de cette réalisation:

    Des mains calleuses ( Bof! ), l'achat d'un palan auto-actionnable pour se lever le matin, de l'huile de coude  ( J'ai eu beau regarder, rien n'est sécrété par cet endroit du corps. ), une bâche ( C'est rigolo, au soleil, ça se ramollit. Dans l'eau bouillante, ça doit faire du chewing gum. Je n'ai pas osé tenter la chose. ), du géotextile, de gros madriers en acacia pour la margelle, un seau pour vider l'eau qui stagnait lamentablement au fond du trou le jour où nous devions déployer le liner et puis c'est tout pour les dépenses. 

    Au rayon des satisfactions, l'eau. Ben oui de l'eau, seulement ça et tout ça. Le bruit des gouttes de pluie, les bestioles qui investissent déjà l'endroit, des plantes différentes pour qui le bain de pieds ou la plongée sous-marine sont des modes de vie non négociables, le reflet du ciel, le vent qui ride la surface. J'en oublie qui viendront s'ajouter aux bénéfices énoncés.

    Les moustiques ? Peut-être bien mais nous allons utiliser, comme le Capitaine Haddock, la parade infaillible. Y'a plus qu'à courir les brocanteurs.

    Clap de fin au bassin.Enfin!    Clap de fin au bassin.Enfin!

     Crédit internet                                                                                                         Crédit Studios Hergé

     

    Si, en plus, ça marche sur les hélicos, c'est encore mieux. je pourrai en pulvériser sur les rouge et blanc de l’armée qui viennent faire leurs essais pilotage dans les parages. 

    Et maintenant, les photos de cette entreprise titanesque, ... quasi-titanesque, ... oui, d'accord, en fait, juste un peu longue. Notre bassin, c'est d'abord un trou. Donc une pelouse à creuser puis de la terre ( et des cailloux ) à enlever et enfin, des brouettes à évacuer.

               Clap de fin au bassin.Enfin!  Clap de fin au bassin.Enfin!  

    Au début, on part la fleur à la pelle mais l'arrivée des premiers galets sournois refroidit vite les ardeurs des premières pelletées. On dit de vous: "Tiens, ce gars fait des étincelles." Loin d'être un compliment, il s'agit seulement de constater que la pioche arrache au caillou quelques éclats lumineux en rebondissant dessus ce qui, par voie de conséquence, produit dans tout votre corps un étonnant effet de vibromasseur poussé au maximum de sa puissance mais dont les secousses seraient réglées sur votre rythme de travail.                                                                                                                                                                          Vous remarquerez le côté professionnel donné à ce chantier par la bande bicolore qui délimite ( à peu près ) la zone à excaver. La brouette est même équipée d'un bip de recul. On n'est jamais trop prudent.              

    Le trou est creusé. On fait quoi maintenant ? On remercie ses aides, Olivier et Théau, et on attend le printemps. Ah oui, on creuse l'hiver non pas pour transpirer moins mais parce que l'argile l'été, c'est un brin compact.

    Le printemps s'annonce. Chic, on y va. Non, non parce que c'est aussi le moment que choisit le ciel pour faire sa grande lessive. Attendons donc encore. Et là, tu es calé dans les starting blocks, prêt à bondir au moindre rayon de soleil qui voudra bien assécher ton bassin.

    Clap de fin au bassin.Enfin!     Clap de fin au bassin.Enfin!

    Il reste un peu d'eau ? Tant pis, tu fonces parce qu'il fait presque beau. Tu as même déjà placé une plante bien qu'il n'y ait pas d'eau, preuve de ton envie pressante. Tu tapisses de géotextile. Tu es en chaussettes sur ce truc humidifié par la boue. Pas grave, tu avances à grands pas, ...mouillés. 

    Clap de fin au bassin.Enfin!     Clap de fin au bassin.Enfin!

    Nous déployons la bâche ramollie ( C'est comme pour le beurre, ramolli ne veut pas dire fondu. notez bien la nuance ou bien vous courrez au devant de grandes désillusions. ) et le bassin devient d'un coup, comment dire... très moulé. No more comments, please.                                                                                                                                                                                                                     Et là, comme un gosse, les yeux rivés sur le tuyau d'arrosage ( A cet instant, vous avez presque de la reconnaissance pour ce tuyau. Presque.), vous regardez l'eau envahir votre bassin. Pendant un instant, vous percevez la joie ressentie par l'ingénieur lors de la mise en eau du canal de Suez ou de Panama. Rien de moins ! Enfin, pas loin. Pas tout à fait ? Bon.  

    Clap de fin au bassin.Enfin!     Clap de fin au bassin.Enfin!         

    Ça y est! C'est plein. Pour le reflet, je ne vous avais pas menti. L'eucalyptus l'a déjà adopté. Remplir, ça prend un peu de temps et c'est déjà le soir. Demain, il fera jour pour la suite. 

    Les madriers ont pris leur place et toi un bon bain de pantalon parce que tes bottes sont trop courtes quand tu es allé ajuster les poutres. Heureusement, il fait beau et chaud. Une contrepèterie. Si, si, cherchez bien. Difficile de faire des photos quand on porte ces trucs. L'acacia, c'est dense et par là-même, lourd, très lourd. Je vous passe donc la mise aux mesures à la scie circulaire effectuée par mon voisin très sympa ainsi que l'aide apportée pour charrier ces grosses traverses. Un grand merci à lui.          

    Preuve que le reflet se plait bien dans le bassin, il est encore là le lendemain! C'est un signe ça, non ?

    Clap de fin au bassin.Enfin!     Clap de fin au bassin.Enfin!

    Les mottes d'herbe ont repris leur place et quelques plantes ont plongé dans l'eau tiède. Début timide de végétalisation. Va falloir apprendre là aussi. Il restera à cacher la bâche qui apparaît sur les bords et à habiller le tour de la pièce d'eau mais ceci est une autre histoire... Pour finir et parce qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même, nous nous jetons des fleurs... de Cornus. 

    Bon week end à toutes et à tous.


  • Commentaires

    1
    Caroline Jardindespi
    Vendredi 1er Mai 2015 à 21:36

    Une fameuse aventure, le résultat est réussi, j'aime beaucoup cet effet miroir et les bordures simples. Bravo 

    2
    Vendredi 1er Mai 2015 à 21:44

    Ouaaaaaaaaaaaah c'est pile poil ce qu'on voudrait chez nous ! Ca vous dit de creuser dans le Nord maintenant que vous êtes expérimentés yes

    j'adooooooooooooooooore, bravo !

    3
    Vendredi 1er Mai 2015 à 22:31

    Merci à vous deux pour vos commentaires. David, pour le creusement, je commence dès à présent l'entraînement. L'avantage de ce genre de bassin, c'est que la bâche ne fait pas trop de plis lors de son placement et son intégration au jardin est facile du fait de la forme simple. Nous avons surtout veillé au rapport harmonieux longueur, largeur. Nous avons aussi fait attention à ce que les poutres ne dépassent pas trop pour qu'on ne bute pas dessus ( les enfants ).

    Bonne soirée à vous deux

     

    4
    Vendredi 1er Mai 2015 à 22:55
    C'est bien de nous montrer un tuto pour creuser un bassin, cela me paraît plus accessible maintenant. Le plus dur c'est de creuser!
    5
    Vendredi 1er Mai 2015 à 23:24
    laetitia

    Merci pour cet article qui m'a fait bien rire :) 

    Votre pièce d'eau est déjà superbe , je n'ose même pas imaginer ce qu'elle sera dans quelque temps.

    Bravo !

     Bon weekend.

     

    6
    lina
    Samedi 2 Mai 2015 à 01:03

    Génial, c'est un peu fatiguant à lire mais j'ai survécu! Sacré moustique tigre, pas de bassin au jardin , même tout petit, nan, nan! 

     

    7
    Samedi 2 Mai 2015 à 06:50

    et bien moi je ne vais rien dire comme tout le monde mais d'abord préciser que j'adore les madriers, ahhhh le beau bois, ses courbes, ses détails, un vrai plaisir... c'est peut être la faute à mon papa avec qui j'aimais bricoler, c'est qu'il en a utilisé du bois, des bastaings et de la frisette... du chêne et ... du chêne... j'en voyais partout


    Mais que c'est beau ce bois et très joli bassin, étrange, sur les photos il donne l'impression d'être en pente et d'aller vers le haut de la photo, effet d'optique ;-)


    Magnifique jardin pour ce que j''en vois


    beau week end

    8
    bernadettelebreton
    Samedi 2 Mai 2015 à 09:51

    BRAVO, c'est superbe et ça fait envie..... J'ai une sorte de petite mare que je transformerai bien... Elle est à sec lors des étés chauds.... un rêve....  ça fait du bien de rêver.... encore et encore BRAVO

    9
    Samedi 2 Mai 2015 à 10:15
    Catherine D

    Ah mon rêve, un bassin... là non plus, pas de repentirs !
    J'aime beaucoup l'humour de cette aventure racontée ici, il faut des biceps...
    Bravo et merci d'être passé chez moi, bonne journée

    10
    Nathalie
    Samedi 2 Mai 2015 à 17:35

    Très joli bassin (moi aussi je rêve du même...) et trèèès joli texte. Tu peux te jeter de fleurs (de ce que tu veux, va pour le cornus). Toujours un agréable moment à te lire!

    11
    Samedi 2 Mai 2015 à 20:46

    Merci à tous pour vos messages. Faire un bassin n'est finalement pas trop compliqué à faire et si certaines d'entre vous veulent s'y lancer, je les encourage à sauter le pas. Le plus compliqué étant de trouver les bras pour le creusement. Nous souhaitons que ce bassin accède à un état le plus proche possible de l'état naturel d'ici quelques années. A ce moment-là, nous pourrons vraiment nous dire que l'intégration est réalisée. Un modèle? Celui de Sylvaine avec ce lien Bassin du vieux clos  ou celui de Renée, ici mare du jardin même si c'est à une échelle bien plus modeste. Il y en a sûrement d'autres que j'oublie. 

    Pour Christine, effectivement, ça penche ( les berges ) mais c'est un choix. Soit nous décaissions pour avoir une margelle horizontale, soit nous épousions la pente ( faible mais réelle ). Nous avons choisi la 2ème option. Plus de sécurité avec les enfants ( pas de marche ). revers de la médaille : des bords en liner à camoufler. J'étudie différentes solutions. Si vous avez des idées ... Et puis le bois. Oui pour nous c'était l'évidence dans une région forestière.

    Pour Lina, même pas un petit baquet ?

    Belle soirée à toutes et à tous 

    12
    Samedi 2 Mai 2015 à 20:59

    Tu peux t'en jeter une brouette de fleur de cornus, parce qu'il est superbe ton bassin ! Une belle réalisation :) Si tu veux en plus du beau reflet dans l'eau une belle onde pense aux jet d'eau solaire ! ça fait un petit budget (ne compte pas en dessous de 100 euros pour un petit) mais c'est rudement pratique :) Pour tes rebords de liner le plus simple ce sont les plantes... sinon il existe des petits liner recouvert de gravier mais je pense que tu n'as d'une pas envie de bouger les poutres et deux ça ne sera peut etre pas le style de ton bassin.

    Voici un chouette site pour les idées d'aménagement et de plantation : http://www.santonine.fr/  c'est une pépinière spécialisée plante aquatique près de chez moi.

    Bonne soirée

    Lydie

    13
    Samedi 2 Mai 2015 à 21:23

    Super ce site! Merci beaucoup Lydie. Je crois en effet que nous opterons pour les plantes qui habilleront le liner du bassin. Nous allons aussi étudier l'idée du jet d'eau solaire. Une dernière info, j'ai lu avec attention le bouquin d'Eric Lenoir " Créer simplement un bassin de jardin" qui décomplexe sérieusement le néophyte. 

    Bonne soirée

    14
    Samedi 2 Mai 2015 à 21:52

    C'est une superbe réalisation, et les photos permettent de voir tout le travail qui a été fait ! Bonne soirée smile

    15
    eliza
    Dimanche 3 Mai 2015 à 00:40

    beau talent d'écriture et de ....PIOCHE


    bonne nuit

    16
    Dimanche 3 Mai 2015 à 08:48
    Marie

    Je me suis régalée à te lire ! Ton plan d'eau est wouawwww comme dit David ! Trop beau! Je comprends que le reflet s'y plaît !!! Bravo pour le  travail accompli ! Il en faut des biscotos pour creuser ça. Bon dimanche à tous les deux !

    17
    Dimanche 3 Mai 2015 à 18:58

    Plus que les biscotos, Marie, c'est le dos qui doit tenir parce que creuser, ça va à peu près malgré les cailloux mais pelleter le tout et l'évacuer, c'est un peu éprouvant. Bon, je ne vais pas me plaindre parce que j'avais choisi de le faire. J'ai ajouté ton blog à nos préférés ( un oubli impardonnable parce que tes photos et les textes aussi nous plaisent beaucoup ).

    Belle soirée à toutes et merci de vos commentaires

    18
    Mardi 5 Mai 2015 à 11:02

    Eh ben, quels Hercules et consorts !

    Magnifique ce plan d'eau. C'est mon rêve, la mare existe, elle se remplit grâce au ciel, il suffirait du liner. Par contre chez moi ce ne sont pas les enfants mais bien les bêtes à groin que je crains et surtout leurs dégâts.

    On finira bien par y arriver, tout d'abord une clôture électrique pour leur apprendre à aller fouir plus loin et seulement ensuite on pourra y faire les travaux. En attendant profitez bien de votre plan d'eau et des ses abords. Pour les moustiques je te rassure, il y a n'a pas beaucoup plus et puis avec deux trois poissons ils en feront leur quattr'heure. 

    Bises avec pluie de Normandie

    Sabina 

    19
    Mardi 5 Mai 2015 à 20:08

    C'est vrai que s'investir dans ce genre de travaux et voir le tout abîmé par les sangliers, ce serait plutôt rageant, mieux vaut faire les choses dans l'ordre. Pas de poissons malheureusement chez nous parce que les hérons en sont friands et ils viennent de temps à autre vérifier s'il n'y a rien à récupérer. Nous verrons bien cet été et nous aviserons. La pluie de Normandie c'est presque un pléonasme ! Je peux me moquer, je suis normand. Et puis la Normandie est bien belle parce que justement il y pleut régulièrement. 

    Bon séjour au vert.

    20
    Lundi 18 Mai 2015 à 21:01

    J'irais bien me mirer dans son miroir! Je suis sûre que mon reflet s'y plairait lui aussi, dans ton si beau bassin!
    Super tuto, et drôle en plus! Un plaisir à lire pour apprendre et rire!

    21
    Jeudi 21 Mai 2015 à 18:14

    Si d'aventure tes pas te mènent par ici, tu auras l'occasion de le tester pour de vrai. L'eau a viré au vert mais le miroir ne fonctionne pas moins bien même s'il est ridé de temps à autre par des insectes aquatiques ou quelques poissons. 

    Merci de ta visite

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :