• Ça, c'était avant...

    Ça, c'était avant...

    Il fut un temps, dans ce jardin comme dans tant d'autres de par tout le pays, où le soleil de juin daignait nous abreuver de ses rayons pas toujours cléments il est vrai mais, au moins, passait-il nous faire coucou de temps en temps. Ce temps-là semble pour l'heure révolu et le souvenir d'un jardin fleuri ne trouve plus sa place aujourd'hui que dans les cartes mémoire de nos appareils photo. Fin de l'entrée en matière lacrymale, passons aux images plus réjouissantes que nous retrouverons tôt ou tard ( pas trop tard quand même s'il vous plait )dans notre pré paysagé.

    Ça, c'était avant...

     Cécile Brünner          Opalia                    Purezza              Sombreuil

    Non, non, le portique n'est pas aussi haut qu'on pourrait le croire. Je me suis allongé dans l'herbe pour prendre cette photo. Mais ça, c'était avant, quand on pouvait le faire sans risquer la grosse bronchite.

    Ça, c'était avant... Ça, c'était avant...

    Un peu fouillis ces deux images, non ? Il manque juste le parfum mais j'ai pas encore trouvé la commande qui permet de l'insérer. Si vous avez une idée...

    Ça, c'était avant... Ça, c'était avant...

    De l'ombre à la lumière.        Bien jolies ces fleurs mais après tout ce déluge, que                                 restera-t-il pour de beaux kiwis ? A suivre...

    Ça, c'était avant...

    Ça, c'était avant...

    La première, c'est Paula Vapelle. Ici, malgré l'humidité et les grosses chaleurs soudaines, elle tient bien son rang. La seconde fut très belle en mai. Joker en juin. 

    Ça, c'était avant...

    Reste à habiller le poteau EDF derrière le bûcher pour que l'image donne l'illusion d'une campagne sans taches. Le chat aussi est gris mais bon, il n'est pas prévu de le couvrir de lierre à chacune de ses sorties. C'est grave ? Une tonte semble aussi s'imposer. Va falloir guetter les fenêtres météo favorables et puis, de toute façon, le tracteur n'est pas équipé pour la tonte des algues, alors...

    Ça, c'était avant... Ça, c'était avant...

    Pour les gants de renard, appellation britannique déposée, c'est au milieu d'un massif qu'on aura les meilleures chances de profiter d'une hampe préservée du vent et autres pluies qui pèsent. Pour le reste, c'est mieux quand la pluie ne vient pas tout coucher ou éventrer. 

    Ça, c'était avant...

                                  Les Acers n'ont jamais été aussi beaux à pareille époque.                      Température clémente et soleil timide = feuillage préservé et coloré.          Le saule crevette adore et il déborde de partout malgré une toilette tardive en mai. 

      Ça, c'était avant...

     

     La preuve. A moins que ce ne soit pour faire écho aux pâquerettes. Va savoir...

    Ça, c'était avant...

    Finalement, avec le Cornus, y'a pas de mauvaise surprise, l'eau n'a même pas gâté ses fleurs. Le gars sur qui on peut compter. Good boy !

    Bref, le jardinier espère une météo qui n'existe que dans ses rêves. A savoir celle qui lui permet de ne pas avoir à arroser trop souvent, qui ne brûle ni ne rend malade ses plantes chéries et qui plus est, ne fait pas griller l'herbe mais ne la fait pas pousser trop non plus. Bon... 

    Ah oui. Si en plus, mais sans vouloir abuser hein, ... Oui, si on pouvait avoir des limaces et des escargots qui se nourrissent de l'air du temps, ce serait parfait.

    Comment? Et puis quoi encore ? Oui, je me disais aussi... J'abuse là. Ben oui...

    En tout cas, que tout ça ne vous empêche pas d'en ...

                   PROFITER POUR SAUTER DANS LES FLAQUES.                            

     

     


  • Commentaires

    1
    Isaghlin
    Dimanche 19 Juin 2016 à 21:01

    Et moi qui pensais qu'il ne pleuvait qu'en Belgique

      • Lundi 20 Juin 2016 à 21:57

        Eh non, ici l'océan nous apporte beaucoup d'humidité et il pleut assez souvent même si l'été est en général assez beau et pas trop pluvieux.

        Belle soirée

    2
    Dimanche 19 Juin 2016 à 21:18

    sauter dans les flaques d'eau, c'est toute l'enfance qui revient à grands renforts de souvenirs, merci pour cette jolie aparté...

    Bon je ne vais pas encore te dire que ton jardin est splendide même s'il l'est, tu risquerais d'y croire ;-) c'est aussi le but tu me diras mais que dire d'autre devant tant d'exubérance, de ... je n'ai plus de mot vois tu

    sur la photo 8 c'est bien un cotinus ce joli arbre aux ramures pourpres ? il est exceptionnellement beau

    Si je te disais qu'ici les grenouilles et les baveux sont légion quoique en nette diminution par rapport à l'année passée et ce malgré l'eau qui n'en finit plus de tomber, c'est que les hallebardes tombent sans s'arrêter ici, j'ai beau faire des prières aux dieux, sautiller partout sur ma terrasse en en appelant à tous les saints, rien n'y fait, le mauvais temps demeure et ne veut même plus s'en aller

    C'est la loose moi je te le dis, la loose..

    sur ce je file regarder le match France / Suisse, y'a du jeu faute d'avoir des fleurs

    belle soirée

      • Lundi 20 Juin 2016 à 22:04

        Merci pour les compliments et oui, le feuillage pourpre appartient à un Cotinus Grace. Celui-là est un peu au vent et cette année, il a perdu quatre ou cinq jolies branches? heureusement, il est très poussant et il doit compenser parce qu'on ne voit pas trop de trous.

        Espérons que le temps va commencer à se mettre au beau chez vous. Ici ça va chauffer en milieu de semaine et comme d'habitude, ça finira en orage. Il fait bon malgré tout. On pourra regarder tomber la pluie en tee shirt.

        Un peu décevant ce match non ? Belle soirée 

    3
    Lundi 20 Juin 2016 à 13:07
    Sophie

    Le jardinier est toujours mécontent du temps qu'il fait, c'est le propre du jardinier de ronchonner sur ce qu'il voudrait avoir: plus d'eau, plus de soleil, moins de froid, plus de chaleur..

    Mais il faut reconnaître que la météo nous donne du fil à retordre depuis deux ans. Tout est extrême et il faut s'accrocher ces derniers temps pour avoir un jardin à la hauteur de ses espérances!

    Du coup, il faut lâcher prise, je ne vois que ça: la pelouse n'est pas tondue, il y a des roses pourries partout!

    Et ben c'est pas grave!

    Il suffit de regarder les jolies choses et j'essaie de me concentrer là dessus.

    Bises

     

      • Lundi 20 Juin 2016 à 22:08

        Bonne résolution d'autant que certaines plantes semblent y trouver leur compte. Les Hydrangea sont bien fournis et certains végétaux qui, d'habitude, craignent la chaleur sèche sont cette année bien plus à leur aise. Pour les rosiers, c'est pas top et particulièrement pour les belles anglaises qui de façon générale souffrent pas mal.

        Belle soirée

    4
    Lundi 20 Juin 2016 à 13:22

    C'est sûr pour sauter on saute dans les flaques d'eau !

    Bon ta pelouse est belle ...

    Moi j'aime marcher pieds nus au jardin : pour l'instant je n'essaie même pas pas .

    Bonne journée quand même...

      • Lundi 20 Juin 2016 à 22:11

        C'est vrai que l'herbe est bien grasse. Pas de pieds nus non plus ici mais ça devrait venir dans la semaine.

        Belle soirée

    5
    Mercredi 22 Juin 2016 à 16:55

    L'avant dernière photo est juste très belle, l'on n'y voit même pas le rose des crevettes du saule, si bien que j'ai cru que c'étaient des aruncus, il faut dire que je suis dans une période verte et blanche !! Mais oui ton jardin est superbe et ton chat un géant, la pluie lui profite bien aussi on dirait. De loin j'ai bien cru à un plus grand félin dans la jungle, mais suis bien miraude alors ! Bizh

      • Mercredi 22 Juin 2016 à 20:35

        Non, non, c'est bien un saule. C'est vrai que le rose se fait attendre. Peut-être l'arrosage copieux de cette dernière quinzaine n'est-il pas étranger à cet état de fait. Pour le vert et blanc, j'en reparlerai aussi sous peu. A suivre... Pour le chat, je n'ai pas trop de point de comparaison pour juger de sa taille mais il semble que les matous croisés dans les parages sont encore plus gros. Peut-être le chat landais, arrosé régulièrement est-il plus enclin à un développement hors normes. Peut-être un sujet de recherche pour scientifique en mal de sujet d'étude un peu consistant. J'ai quand même des doutes sur l’intérêt d'une telle recherche et sur ses applications à suivre.

        Belle soirée ( au chaud ici ! 38°C à Bayonne à 18.00. Les soldes en maillot de bain. )

         

    6
    bernadettelebreton
    Jeudi 23 Juin 2016 à 17:25

    Jolie l'idée de pouvoir en plus partager le parfum...... ! toujours un délice de visiter ton jardin..... Amitiés 

     

      • Mardi 28 Juin 2016 à 20:39

        Merci de ton passage. il va falloir que je passe faire un tour virtuel chez toi, il parait que les hémérocalles ont bien entamé leur tour de piste.

        Pour le parfum, j'attends le génial inventeur.

        Belle soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :