• Avesnois, nous voilà !

    Avesnois, nous voilà !

    Souhaitant nous affranchir du sempiternel "Montjoie ! Saint-Denis !", nous décidâmes de rejoindre les terres de Sieur David et Dame Cécile au cri un peu trivial, je vous le concède, énoncé ci-avant. Longeant les terres concédées par Monseigneur au domaine public en vue d'y établir un Parc naturel, nous engageâmes nos destriers fourbus ( Ben oui, une voiture ? Anachronisme flagrant. ) sur une sente caillouteuse vers le logis de nos hôtes. Nous mîmes nos bêtes au pas afin de les faire souffler un peu et eûmes ainsi tout le loisir nécessaire pour jouir enfin de ces paysages tranquilles de l'Avesnois. Ah, si ! Malgré l'anachronisme, n'oubliez pas votre portable. Point de salut sans lui tant est discrète l'entrée du chemin menant au logis de sa Seigneurie.  

    Tout autour de nous s'étendaient de grasses prairies, piquées ça et là d'arbres centenaires lançant vers les cieux d'azur ( Note de l'auteur: si, si. Faisait chaud et beau ce jour-là. ) leurs ramures épanouies. Des bovins placides pâturaient ce bocage tranquille qui s'étendait dans la distance jusqu'au ruban paresseux du canal, au loin. 

     Avesnois, nous voilà !

     

    Là, des oiseaux venaient trouver une nourriture abondante et les hommes un peu de repos loin du monde et de sa bruyante agitation.

    Avesnois, nous voilà !  Avesnois, nous voilà !

     Avesnois, nous voilà ! 

                                   *  *  *  *  *                                  

    Placides les bovins ? A la lumière du récit de leurs méfaits tels que présentés par nos jardiniers amis, il apparaît que ces brouteuses sur pattes constituent un obstacle non négligeable à l'installation pérenne d'un fond de massif un peu sympathique dans cette partie-ci du jardin. Meuh "les filles", c'est quoi ces manières ?               ( Je dis "les filles" parce qu'il apparaît qu'il en est bien ainsi mais j'aurais aussi bien dit "les garçons" dans le cas contraire. Ne voyez donc dans ce constat aucun sexisme lamentable. )

     Avesnois, nous voilà !                                                                   

    Vous l'aurez constaté par vous-même, nous sommes arrivés au jardin du Bois de l'Abbaye. Ici, point d'abbé ni plus que de moniale mais Cécile et David qui nous font l'amitié de nous recevoir. De leur grande longère bâtie à l'aube du 19ème siècle, vous ne verrez que les briques patinées par le temps et qui offrent un fond idéal au Leycesteria Formosa "Golden Lanterns". Je crois bien que c'est lui.

    Avesnois, nous voilà !

     

    Là, David et Cécile vont sauter au plafond. C'est quoi cette photo ? S'il est vrai que le téléobjectif a écrasé quelque peu les différents plans du jardin,l'image met quand même en lumière l'utilisation judicieuse faite par nos deux jardiniers de l'arrière-plan panoramique qui s'offrait à eux. La prise en compte du Genius loci confère ainsi à cette partie du jardin un supplément d'âme non négligeable et l'inscrit de façon naturelle dans son environnement. La ganivelle crée ainsi une frontière discrète entre partie plantée et zone de prairie. J'aime beaucoup le traitement assez naturaliste de cette partie du jardin.

     Avesnois, nous voilà !

     

    Sur ces terres de marais, les plantes trouvent facilement le chemin de l'eau et profitent des températures clémentes de l'été pour s'épanouir dans la durée. 

     Avesnois, nous voilà ! 

     

    Les phlox y semblent, en tout cas, dans leur élément et leurs couleurs explosent ça et là dans les massifs.

     Avesnois, nous voilà !

     

    Venir dans ce jardin sans évoquer les roses eut été une hérésie et même une faute de goût mais plutôt que de vous en faire un relevé exhaustif sans grand intérêt, j'ai préféré mettre en lumière quelques-unes de ces belles du jardin. Lumière soit dit en passant peu propice à un bon rendu des coloris et les yeux en ont donc plus profité que l'objectif de l'appareil photo. Vous trouverez d'ailleurs tous les rosiers du jardin ( et bien d'autres ) mis en scène sur l'excellent blog de David, PLAISIR-JARDIN, c'est par .  

    Avesnois, nous voilà !  Avesnois, nous voilà !

     

    Des roses que les potentilles accompagnent à merveille. 

    Avesnois, nous voilà !  Avesnois, nous voilà !

     

    Alors que les chaises dans l'ombre invitent à goûter un repos bien mérité, le chat poursuit sa route inoxydable à travers le temps qui passe au jardin. En même temps, s'il souhaite se rendre quelque part, il n'est pas vraiment arrivé mais c'est une histoire de chat qui ne regarde que lui. 

    Les accords de couleurs dans ce massif me plaisent bien. Nous avons quelque chose d'approchant ici aussi. A la différence que, chez nous, les dianthus ont défleuri depuis un moment déjà et que nous devons utiliser d'autres végétaux pour conserver les mêmes accords colorés. 

     Avesnois, nous voilà ! 

     

    Voilà un petit aperçu, bien loin d'être exhaustif, du paradis de Cécile et David que je vous invite à venir découvrir à votre tour parce qu'en plus de parcourir leur joli jardin, vous y serez accueillis par de bien sympathiques jardiniers, plein d'un enthousiasme communicatif.

    Dire que nous sommes repartis à travers bois serait un peu exagéré mais c'est pour finir dans la sérénité d'une dernière vue de ce joli pays de l'Avesnois. 

    Avesnois, nous voilà !

     

     

     CÉCILE ET DAVID, GRAND MERCI !... et à très bientôt.

     

    PS: Le jardin de Cécile et David fait partie de l'association JARDINS PASSION , un regroupement de jardins à visiter dans le Nord et le Pas-de-Calais.    

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 23 Juillet 2016 à 22:17

    Coucou tous les 2.
    Oh mais c'est nous qui vous remercions 1000 fois de nous avoir accompagné.

    Les bovidés sur la photo sont tous des garçons (j'ai pas vérifié mais je fais confiance à la pro Cécile) :-)

    Ravi de vous avoir fait découvrir un peu l'avesnois, ses pommiers et un peu de l'ame de ce terroir

    Vite vite vite qu'on se revoit, on a hâte !

    Bisessssssss

      • Lundi 25 Juillet 2016 à 13:56

        Merci encore pour votre très sympathique accueil. Bon, pour les bestiaux, mon incompétence en matière animale apparaît au grand jour. J'avais une chance sur deux, ben c'est loupé !

        A bientôt. Bises à vous deux

    2
    Samedi 23 Juillet 2016 à 22:37

    Quel bel article!! Une belle balade dans le jardin de Cécile et David et une très belle région! ça donne envie d'y retourner!  Bises aux jardiniers et à ses visiteurs!

      • Lundi 25 Juillet 2016 à 13:58

        La région, oui, est tranquille, reposante et quelque peu arrosée semble-t-il mais l'été permet d'y faire des promenades à vélo ou sur l'eau bien agréables. Belle journée et bises à vous deux.

    3
    Emmanuelle
    Dimanche 24 Juillet 2016 à 00:08

    Merci pour votre article la balade fut belle dans le jardin de David  et Cécile avec vos photos je découvre des endroits que je ne vois pas sur le blog.

    Je vous souhaite un beau weekend .

      • Lundi 25 Juillet 2016 à 14:08

        Quand on découvre un jardin pour de vrai, on a déjà, comme c'est le cas pour celui de Cécile et David, les images qui alimentent le blog dans la tête. Malgré tout, la structure du jardin ne nous est pas familière et, du coup, les prises de vue se font un peu au hasard selon l'inspiration du moment et, surtout ce jour-là, en fonction de la lumière présente pas toujours optimale pour certains angles de prise de vue. J'aurais pu en faire plus mais l'éclairage ne s'y prêtait pas forcément et puis, on vient surtout pour rencontrer les jardiniers et parcourir le jardin en leur compagnie et dans ce cas-là, l'appareil, on le met un peu au repos pour profiter du moment présent.

        Belle journée à vous

    4
    Dimanche 24 Juillet 2016 à 14:08
    Marie

    Laurent, j'adore ta prose et tes photos ! C'est entre rires et sourires que je parcours tes articles ! Merci !

    Le jardin de mes amis du Nord a bien changé depuis que je l'ai visité et je n'ai qu'une hâte: faire un saut jusque chez eux ! 

      • Lundi 25 Juillet 2016 à 14:13

        Merci à toi surtout de ton passage. J'ai honte de ne pas fréquenter plus souvent ton blog que j'aime beaucoup pour la façon dont tu rends compte de tes expériences jardinesques. Je pourrais me trouver cent mille excuses aussi mauvaises les unes que les autres mais j'espère surtout être capable de passer un peu plus souvent chez les gens comme toi dont j'apprécie les écrits et images. Belle journée à toi. Bises de nous deux.

    5
    Caroline pixies
    Dimanche 24 Juillet 2016 à 19:46

    Ah j'adore, quel plaisir vous avez dû avoir à découvrir ce jardin. Bon dimanche

      • Lundi 25 Juillet 2016 à 14:15

        Un très gros plaisir qui a contribué comme d'autres à faire de cette semaine dans la région un très bon moment de vacances. Belle journée. 

    6
    evapetitcoeur
    Dimanche 24 Juillet 2016 à 21:00

    j'adore votre récit et les photos , je connais ses sympathiques jardiniers mais hélas pas leur jardin,

    c'était prévu cette année mais les inondations chez nous ont perturbées nos projets !

      • Lundi 25 Juillet 2016 à 14:18

        Je suis désolé pour les inondations dont nous avons entendu parler en venant dans la région. J'espère que vous commencez à en voir le bout, c'est en tout cas ce que vous souhaite. Le jardin est là pour un moment et vous aurez à n'en pas douter l'opportunité d'y venir. Merci de votre passage. Belle journée. 

    7
    Vendredi 29 Juillet 2016 à 10:10

    C'est toujours un grand plaisir de te lire, et là de te suivre dans le jardin de David c'est du bonheur ! j'espère un jour pouvoir monter dans l'avesnois à mon tour !

    Bises à vous deux

    Lydie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :