• Aster et go !

     

    Aster et go !

    ... C'EST L'AUTOMNE !

    Bon, bon, d'accord, d'accord. Je ne sens pas une adhésion franche et massive à ce lancement que je qualifierais pourtant de lumineux. Ah non ? Faiblard, vous dites. Pourtant, j'aurais cru...

    - Jeu de mots éculé et sans relief.

    - Ah oui, quand même. Sinon, j'avais aussi "Aster et whizz ! Z'y go !"   Wisigoths, vous comprenez ? 

    - Oubliez !

    - J'oublie. Et "Aster et Fred ! C'est l'automne !" Oui, oui, là je sens bien que le message est un peu brouillé. En même temps, est-ce que vous pensez que les gens lisent vraiment les textes ? Oui, certains savent lire, je vous l'accorde. Pénible ce lectorat de lettré(e)s aussi. Bon, alors je fais quoi pour mon lancement parce que là, faudrait démarrer quand même, les gens attendent ( des milliers à piaffer d'impatience ! ) . 

    - Tant pis, on n'a qu'à dire que c'est pas plus pourri que "Aster. Oh Ides ! C'est l'automne !".

    - Complètement d'accord avec vous d'autant que les Ides c'est en mars donc non, ça ne marche pas mieux. On garde ! On garde !

    Et on y va...

     

    Aster et go !

    Aster et go !

    Aster et go !

    Pour ajouter à la confusion ambiante, les plantes du jardin ont décidé de brouiller un peu plus les pistes. Bouleaux et cerisiers sont déjà prêts pour les remonte-pentes. Le Cotinus reste en mode été et le pêcher, l'hydrangea et certaines graminées penchent pour la demi-saison. Les autres comptent les points ou se rangent sous la bannière des non-inscrits. L'herbe a, quant à elle, choisi le mode camouflage steppique pour ajouter à la cacophonie générale. 

    Que fait la police ?

     

    Aster et go !

    Là, c'est pile dans le thème, non ? Ah ! Enfin des gens raisonnables. 

    - Où sont les asters ? 

    - Oh non ! Ça va pas recommencer cette affaire !

     

    Aster et go !

    Aster et go !

    Aster et go !

     Et voilà, c'était trop beau pour durer !  Les aoûtiens qui traînent encore dans le coin ! C'est fini les gars, là ! Faut remballer les pelles et les seaux. En même temps, va t'en faire comprendre ça à un plumbago sud-africain. je le parle pas moi le sud-africain. 

    - On dit afrikaans. Je dis ça, je dis rien.

    - Eh ! oh ! Il se calme le beau parleur. Il n'a qu'à venir faire la traduction s'il est si malin. Bon, on reprend. L'automne...

    Aster et go !

    Good boy ! Fall's back in town !

    Aster et go !

    Aster et go !

    Aster et go !

    Voilà, ça, c'est raisonnable. La fin du grand n'importe quoi. On redevient sérieux. On ne marche plus en dehors des clous. 

    - Des clous oui !

    - Faites pas attention, c'est un jaloux. 

    Aster et go !

    J'aurais dû m'en douter. Anisodontea ! Lui, il comprend rien de toute façon. En fleur du 1er janvier jusqu'au 31 décembre. Faites pas attention.

    - Le clou du numéro...

     - Ah c'est malin, tiens !

    Aster et go !

    Aster et go !

    Aster et go !

    Aster et go !

    Cornus timide ou alors c'est le froid... 28°C , j'ai quand même un doute. 

    - Il a des doutes ! Je m'esclaffe, je pouffe ! Que dis-je ? Je me gausse !

    - Et c'est reparti ... 

    Aster et go !

    Ah oui ! Dernière chose. J'ai trouvé une emballeuse sous vide qui marche du feu de dieu. J'en ai plein. Qui en veut ? 

    - Oh, le nul ! C'est une bête araignée. 

    - Pas du tout ! Pas du tout ! Une emballeuse.

    - Une araignée !

    - Emballeuse ! Vous n'y connaissez rien d'abord !

    - Escroc ! 

    ...

    ( La suite de ce débat passionnant est disponible en podcast mais franchement, ça casse pas trois pattes à un canard. Enfin, c'est à vous de voir... )

    En tout cas, ...

    Aster et go !

     

     

     


  • Commentaires

    1
    marielo
    Dimanche 30 Septembre à 21:11

    Je m'amuse toujours bien à la lecture de vos billets happy .

     

    J'aime l'automne et les couleurs douces de vos photos lui rendent un bel hommage. 

    2
    Mercredi 3 Octobre à 18:51

    Ooooh mais c'est la grande forme Laurent ! On donne aussi dans le loufoque et c'est bien hilarant, mais j'avoue que faut te suivre ! Moi qui ai le cerveau qui devient lent ce n'est point triste. mais je voudrais bien connaitre le nom de la délicate plantoune à fleur blanche en dessous de : où sont les asters ? Et au dessus du bégonnia (?) et du Plumbago ! Elle me dit quelque chose mais je ne trouve pas ! Sinon magique ces photos de tes scènes toutes saisons et ton jardin-parc est bien nickel, j'admire ! Pour ce qui est de l'emballeuse je te la laisse volontiers. Bonne soirée. Bizzzzh.

    3
    Dimanche 7 Octobre à 17:38

    Hibiscus coccineus alba de son petit nom. Hibiscus des marais donc les pieds au frais mais très fidèle tous les ans à la belle saison puisqu'il repart de zéro à chaque fois  pour produire des tiges de 2 m 2,50 m pleines de ces jolies fleurs peu durables mais tellement satisfaisantes. Belle soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :